Archive pour le Tag '600 000 élus'

France : 600 000 élus pour plomber la compétitivité, les déficits, la croissance et l’emploi

 

France : 600 000 élus pour plomber la compétitivité, les déficits, la croissance et l’emploi

 

Un véritable inventaire à la Prévert pour les élus de la démocratie en France, plus de 36 000 maires, plus de 500 000 conseillers municipaux, plus de 2000 conseillers régionaux ; plus de 4000 conseillers généraux (départements), 577 députés, 343 sénateurs, et 78 députés européens ! Plus de 600 000 élus pour couler la compétitivité, la croissance, l’emploi et les déficits. Il s’agit d’une question quasi existentielle. Ces élus veulent exister, ils se réunissent, veulent des administrations, des budgets, programment des dépenses (et des recettes à travers les impôts), réalisent des projets pour marquer leurs territoires. Dans la moindre commune de France nombre de ces projets sont complètement inutiles et évidemment non financés, on y ajoute donc des subventions et des emprunts payés en finalité par les mêmes contribuables. La plupart de ces élus (pas tous) n’ont qu’une idée très approximative de l’économie réelle, évidemment aucune formation en matière de gestion et ils seraient bien incapable d’expliquer la crise systémique que nous vivons. Ce sont eux qui finalemenet constituent l’essentiel des troupes partis politiques qui ne sont en fait que des syndicats d’élus qui défendent leurs fonctions et leurs prérogatives. Come on dit en Afrique beaucoup de  monde «  mange » pas toujours via la corruption mais via les remboursements de frais, les indemnités, les voyages, les relations,  les passe droits. En tout cas ils mangent la richesse nationale puisque  47% de cette richesse est consacrée à l’impôt. Pour financer les projets et l’armée de fonctionnaires qui les sert et se sert.  Ps d’autres solutions que de supprimer les deux tiers de ces élus dont le Sénat, nombre de communes, tous les départements et certaines régions. 10 000 communes seraient suffisantes, une seule assemblée nationale avec seulement 200 élus, 10 régions, plus aucun département. Le tout pour abaisser le taux de prélèvement obligatoire d’au moins 10 points. Sinon la France, comme d’autres pays développés  ne résistera jamais à la concurrence internationale ; sans parler du gouvernement où une dizaine de ministres suffirait et non pas 30 qui légitiment des administrations coûteuses et inutiles. A quand la réforme,  surement pas pour demain puisque le corporatisme du syndicat des élus est là pour s’opposer à toute évolution (voir par exemple la rection négative du sénat au non cumul des mandats).




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol