Archive pour le Tag '5%'

Épargne : la rémunération du livret à passe de 0,5 % à 1 %, c’est trop !

Épargne : la rémunération du livret à passe de 0,5 % à 1 %, c’est trop !

 

Comme il fallait s’y attendre la rémunération du livret A sera insignifiante puisque elle passera de 0,5 % à 1 %. C’est trop, d’après la Banque de France qui aurait conseillé de passer de 0,5 % à 0,8 %. ! Dans le même temps sur un an l’inflation officielle aura progressé, elle, de 2,8 %  en niveau) ; conclusion la perte de pouvoir d’achat se rapproche de 2 %. En tout cas le chiffre officiel de l’INSEE dont l’indice de mesure des prix à la consommation est largement obsolète du fait du changement de structure des dépenses des ménages. Les dépenses ajustables pèsent de moins en moins dans le budget des ménages alors qu’augmentent les dépenses contraintes. De toute manière on a un peu de mal à comprendre comment l’inflation pourrait n’être que de 2,8 % en France qui importe à peu près tout en tout cas une grande partie des biens de consommation alors que c’est inflation est de 5 % en Allemagne.

La hausse annoncée ne couvrira donc pas totalement l’inflation , d’autant que celle-ci a fortement accéléré en fin d’année. Mais le grand gagnant de ces changements de taux est sans nul doute le livret d’épargne populaire (LEP), qui rapportera 2,2% dès le 1er février, car sa formule est plus étroitement liée à l’inflation. Près de 7 millions de Français détiennent un LEP, accessible sous conditions de revenus. 15 millions de Français seraient éligibles.

Épargne : la rémunération du livret à passe de 0,5 % à 1 %, c’est trop !

Épargne : la rémunération du livret à passe de 0,5 % à 1 %, c’est trop !

 

Comme il fallait s’y attendre la rémunération du livret A sera insignifiante puisqu’elle passera de 0,5 % à 1 %. C’est trop, d’après la Banque de France qui aurait conseillé de passer de 0,5 % à 0,8 %. ! Dans le même temps sur un an l’inflation officielle aura progressé, elle, de 2,8 %  en niveau) ; conclusion la perte de pouvoir d’achat se rapproche de 2 %. En tout cas le chiffre officiel de l’INSEE dont l’indice de mesure des prix à la consommation est largement obsolète du fait du changement de structure des dépenses des ménages. Les dépenses ajustables pèsent de moins en moins dans le budget des ménages alors qu’augmentent les dépenses contraintes. De toute manière on a un peu de mal à comprendre comment l’inflation pourrait n’être que de 2,8 % en France qui importe à peu près tout en tout cas une grande partie des biens de consommation alors que c’est inflation est de 5 % en Allemagne.

La hausse annoncée ne couvrira donc pas totalement l’inflation , d’autant que celle-ci a fortement accéléré en fin d’année. Mais le grand gagnant de ces changements de taux est sans nul doute le livret d’épargne populaire (LEP), qui rapportera 2,2% dès le 1er février, car sa formule est plus étroitement liée à l’inflation. Près de 7 millions de Français détiennent un LEP, accessible sous conditions de revenus. 15 millions de Français seraient éligibles.

Covid Monde: 5,5 millions de morts , la France dans le peloton de tête

Covid Monde:  5,5 millions de morts  , la France dans le peloton de tête

 

Avec près de 380 000 morts annoncés depuis le début de la pandémie de Covid-19, les États-Unis affichent, en chiffre absolu, le plus grand nombre de décès au monde. Toutefois, rapporté au nombre de sa population (environ 330 millions d’habitants), le pays recule très nettement dans le classement des pays les plus endeuillés.

C’est l’Europe qui paie le plus lourd tribut en placant 8 pays dans le top 10, tandis que le Pérou et les États-Unis viennent compléter le tableau.

La seconde vague est particulièrement meurtrière pour le Vieux Continent. La Belgique et ses 11,4 millions d’habitants est le pays le plus touché avec 1736 dc pour 1 million d’habitants. Suit la Slovénie, l’Italie, la Tchéquie, le Royaume-Uni ; la France, elle affiche 1045 décès pour 1 million d’habitants. Preuve s’il en fallait qu’en dépit du taux de vaccination importante, le seul vaccin ne peut constituer la seule réponse face à la pandémie.

Présidentielle 2022 : l’union de la gauche de Taubira à 2,5 % !

Présidentielle 2022 :  l’union de la gauche de Taubira à 2,5 % ! 

 

 

Christiane Taubira vient de déclarer qu’elle réfléchit sérieusement au maintien de sa candidature comme candidat de l’union de la gauche. Il y a effectivement matière à réflexion car le dernier sondage  Ifop-Fiducial pour Le Figaro et LCI place Christiane Taubira en queue de peloton avec 2,5 %.

 

De quoi évidemment discréditer définitivement le concept d’union de la gauche qui déjà n’avait pas beaucoup de sens avant l’intervention de Taubira et qui se trouve complètement démonétisé avec son incarnation par une personnalité qui réunit sur elle toutes les contradictions de la gauche notamment l’élitisme coupé des réalités socio-économiques et cependant la radicalité notamment sociétale dans le discours.

 

Dans le sondage évoqué, le président de la République devance très largement Marine Le Pen (16%) et Valérie Pécresse (16%). Toutes deux en recul de -1 point, la candidate LR et son adversaire RN se disputent virtuellement la place qualificative pour le second tour.

Jean-Luc Mélenchon est à à 8,5%. , l’écologiste Yannick Jadot est donné à 7%, contre 3,5% seulement pour la socialiste Anne Hidalgo, et à peine 2,5% pour Christiane Taubira lorsqu’elle est testée. Le souverainiste Arnaud Montebourg s’effondre enfin à 1%, soit autant que Jean Lassalle et Philippe Poutou.

Faux passe sanitaire: 5% des hospitalisés…Qui vont risquer 5 ans de prison

Faux passe sanitaire: 5% des hospitalisés…Qui vont risquer 5 ans de prison

 

Parmi les hospitalisés on dénombre environ 75 % de personnes non vaccinées et même 5 % qui disposent d’un faux passeport «Le faux passe tue, c’est la réalité», a-t-il lancé aux députés LFI qui rejetaient un renforcement des sanctions en cas de fraude, dans le cadre de l’examen du projet de loi instituant le passe vaccinal.

. La détention d’un faux passe doit être désormais punie de cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Présenter un passe appartenant à autrui ou transmettre à autrui un passe en vue de son utilisation frauduleuse sera puni d’une amende forfaitaire de 1.000 euros, contre 135 euros aujourd’hui. On se demande légitimement pourquoi un tel écart entre ces deux infractions de même nature ?

TVA : recettes en hausse de 2,5 milliards depuis fin octobre

TVA : recettes en hausse de 2,5 milliards depuis fin octobre

Compte tenu du rythme de reprise de l’activité, mécaniquement les recettes fiscales augmentent en 2021 D’après Olivier Dussopt, ministre délégué en charge des Comptes publics, les recettes fiscales de l’Etat devraient être supérieures en 2021 à ce qui était anticipé par le gouvernement.

Première ressource financière de l’Etat, la TVA devrait notamment rapporter « 2,5 milliards d’euros » supplémentaires sur le seul dernier trimestre, a indiqué Olivier Dussopt sur BFM Business ce mardi:

« Nous avions dit en octobre que la TVA était à un niveau supérieur à ce que nous avions prévu début 2021. Et c’est normal, l’activité était plus forte. Depuis octobre, cette activité, encore plus forte que prévu, permet à l’Etat d’avoir une recette de TVA, sans bouger les taux, supérieure de 2,5 milliards à ce que nous pensions fin octobre », a expliqué le ministre délégué en charge des Comptes publics.

De son côté, l’impôt sur les sociétés devrait lui aussi rapporter davantage que prévu.

Reste cependant que le déficit budgétaire sera de 8 % en 2021. Une évolution négative en raison surtout de l’envolée  des dépenses

Covid monde: Plus de 5,4 millions de morts dans le monde, la France dans le peloton de tête

  • Covid monde: Plus de 5,4 millions de morts dans le monde, la France dans le peloton de tête
  • En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 9.972.800 cas confirmés soit +219 000 en 24h le jour de l’an.La France est devenue le sixième pays au monde à signaler plus de 10 millions de cas de contamination au Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles publiées ce samedi. La France rejoint les Etats-Unis, l’Inde, le Brésil, la Grande-Bretagne et la Russie, qui ont enregistré comme elle plus de 10 millions de cas. . En Europe aussi la France figure en tête.
  • La pandémie a fait au moins 5.438.312 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, dimanche en milieu de journée. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 825.819 morts, suivis par le Brésil (619.105), l’Inde (481.770) et la Russie (310.518).

L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Covid Monde: +497.512 contaminés en 24 heures et plus de 5 millions de décès

Covid Monde: +497.512  contaminés en 24 heures et plus de 5 millions de décès

Au vendredi 31 décembre 2021, le virus covid-19 touche 284.916.518 (+497.512) cas confirmés et a fait au total 5.414.263 (+711) morts dans le monde. La pandémie confirme sa dimension mondiale avec une croissance inquiétante des statistiques un peu partout. La pandémie a fait au moins 5.421.160 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 822.920 morts, suivis par le Brésil (618.817), l’Inde (480.860) et la Russie (307.948). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

 

 

Monde entier

Cas 

285 M

285 000 000

+1,73 M

+1 730 000

Décès 

5,42 M

5 420 000

+7 879

+7 879

Lieu Cas Décès
 

États-Unis

54,2 M 

54 200 000

+489 k

+489 000

823 k 

823 000

+2 101

+2 101

 

Inde

34,8 M 

34 800 000

481 k 

481 000

 

Brésil

22,3 M 

22 300 000

619 k 

619 000

 

Royaume-Uni

12,6 M 

12 600 000

148 k 

148 000

 

Russie

10,3 M 

10 300 000

301 k 

301 000

 

Turquie

9,37 M 

9 370 000

81 917 

81 917

 

France

9,32 M 

9 320 000

121 k 

121 000

 

Allemagne

7,13 M 

7 130 000

112 k 

112 000

 

Iran

6,19 M 

6 190 000

132 k 

132 000

 

Espagne

6,13 M 

6 130 000

89 331 

89 331

 

Italie

5,85 M 

5 850 000

137 k 

137 000

 

Argentine

5,56 M 

5 560 000

117 k 

117 000

 

Colombie

5,14 M 

5 140 000

+6 326

+6 326

130 k 

130 000

+33

+33

 

Indonésie

4,26 M 

4 260 000

144 k 

144 000

 

Pologne

4,08 M 

4 080 000

95 707 

95 707

 

Mexique

3,96 M 

3 960 000

+4 426

+4 426

299 k 

299 000

+125

+125

 

Ukraine

3,83 M 

3 830 000

102 k 

102 000

 

Afrique du Sud

3,43 M 

3 430 000

90 935 

90 935

 

Pays-Bas

3,1 M 

3 100 000

20 852 

20 852

 

Philippines

2,84 M 

2 840 000

+1 470

+1 470

51 373 

51 373

+132

+132

 

Malaisie

2,75 M 

2 750 000

31 428 

31 428

 

 

Covid : 5,39 millions de morts dans le monde : décès plus nombreux en Europe

Covid : 5,39 millions de morts dans le monde : décès plus nombreux en Europe

Pour preuve que le vaccin n’est pas le seul moyen ( même s’il est incontournable) de lutter contre la pandémie, c’est le rap qui compte le plus de décès au cours de la semaine passée La Covid-19 a fait plus de 5.395.400 morts, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 17H00 GMT. En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus touché avec 816.533 décès, suivis par l’Inde (479.682), la Russie (304.218) et le Mexique (298.759). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

La région Europe est celle qui enregistre actuellement le plus de décès dans le monde avec 53% du total ces sept derniers jours, suivie de la zone USA/Canada (22%). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Covid Monde: Plus de 5,39 millions de morts

Covid Monde: Plus de 5,39 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 5.391.404 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11h GMT. En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les États-Unis (816.436), le Brésil (618.392), l’Inde (479.520) et la Russie (302.250). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie et la Bosnie.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Taux d’intérêt livret A: une hausse de seulement 0,5 % !

Taux  d’intérêt livret A:  une hausse de seulement 0,5 % !

L’inflation 2021 sur un an devrait être proche de 3 %. Sans rire, Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a envisagé une hausse du taux du livret A, actuellement de 0,5 %. Son calcul « intégrera l’inflation des six derniers mois », a-t-il assuré sur RTL mercredi. Du fait de la poussée des prix – 2,6 % sur un an en octobre selon l’Insee – le rendement du livret A est aujourd’hui largement négatif : ceux qui ont placé leurs économies sur ce compte d’épargne perdent de l’argent.

Ce coup de pouce, qui pourrait porter le taux de rémunération du livret A entre 0,75 % et 1 %,.

Taux livret A: une hausse de seulement 0,5 % !

Taux livret A:  une hausse de seulement 0,5 % !

L’inflation 2021 sur un an devrait être proche de 3 %. Sans rire, Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a envisagé une hausse du taux du livret A, actuellement de 0,5 %. Son calcul « intégrera l’inflation des six derniers mois », a-t-il assuré sur RTL mercredi. Du fait de la poussée des prix – 2,6 % sur un an en octobre selon l’Insee – le rendement du livret A est aujourd’hui largement négatif : ceux qui ont placé leurs économies sur ce compte d’épargne perdent de l’argent.

Ce coup de pouce, qui pourrait porter le taux de rémunération du livret A entre 0,75 % et 1 %,.

Covid 5 décembre 2021. Record pour un dimanche avec 42.252 cas en 24 heures

Covid 5 décembre 2021. Record pour un dimanche avec 42.252 cas en 24 heures

Un record de contaminés pour un dimanche avec 42 252 cas, soit à peu près la moyenne quotidienne sur sept jours . Le taux de positivité augmente à 6,4% sur les sept derniers jours consolidés.

Les hôpitaux soignent désormais 11.526 malades du Covid-19, avec 369 nouvelles admissions en 24 heures. Le nombre de malades hospitalisés en soins critiques s’élève à 2.066, avec 70 admissions en 24 heures.

En 24 heures, 49 personnes ont succombé au Covid à l’hôpital. Le bilan total s’élève à 119.506 morts depuis le début de l’épidémie.

52.091.996 personnes ont reçu au moins une injection (77,3% de la population totale) et 51.008.382 personnes sont entièrement vaccinées (75,7% de la population totale). Depuis le 4 décembre, 10.264.369 personnes ont reçu une dose de rappel.

Covid monde: 5 millions de morts , c’est au moins 1 million de trop

Covid monde: 5 millions de morts , c’est au moins 1 million de trop

si l’on se réfère aux statistiques de l’OMS, l’Europe aurait enregistré 1,5 millions de morts. Grâce à la vaccination, 500 000 morts aurait été évités. Un gain de 25 %. Le même chiffre appliqué à l’ensemble du monde aurait permis d’économiser plus d’un million de morts à niveau de  à vaccination équivalente.

Le pire évidemment c’est que faute de vaccination suffisante au plan mondial, le virus ne cesse d’évoluer et revient à boomerang même dans les pays développés qui ont vacciné massivement. C’est notamment le cas avec le variant delta et peut-être demain avec le nouveau variant récemment découvert en Afrique du Sud.

La pandémie provoquée par le coronavirus a fait au moins 5.173.915 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé, avec 775.397 décès, devant le Brésil (613.339), l’Inde (466.980) et le Mexique (293.186). En Europe, le Covid-19 a causé la mort de plus d’1,5 million de personnes, selon le comptage de l’AFP.

Actuellement, le pays le plus touché est la Russie, qui enregistre près de 30% des nouveaux décès quotidiens recensés sur le continent, avec 1246 décès en moyenne par jour. Selon des chiffres officiels que les autorités elles-mêmes considèrent largement sous-estimés, le pays est aussi le plus endeuillé avec un total de 269.057 décès. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

Economie-Inflation : vers une hausse réelle d’environ 5 à 10 %

Economie-Inflation : vers une hausse réelle d’environ 5 à 10 %

 

Officiellement l’INSEE a seulement constaté une hausse de 2,6 % sur un an en octobre. Une hausse beaucoup moins importante que celle enregistrée dans la zone euro avec 4,1 %. Une différence curieuse quand on sait que la France importe la majorité des produits consommés qui subissent forcément l’augmentation des matières premières, des dérèglements logistiques et de l’énergie. L’explication vient en grande partie du caractère obsolète de l’indice qui mesure les prix et qui ne tient pas compte de l’évolution structurelle de la consommation

Dans l’alimentaire, on aussi  prévoit des augmentations qui pourraient atteindre jusqu’à 10 %. Ne parlons pas des dépenses contraintes  » logement, assurance, abonnement, énergie don,t les prix dérapent de façon notoire.

Dans l’habillement aussi on prévoit une augmentation de cinq à 10 %, l’habillement fait les frais d’une conjonction de facteurs négatifs à commencer par la hausse des coûts des matières premières. Le prix du coton atteint ainsi des sommets jamais vus depuis 2011. La laine suit elle aussi une tendance à la hausse de même que le pétrole, dont le textile est très demandeur pour fabriquer ses fibres synthétiques. L’augmentation des prix du fret, le transport de marchandises, pèse également sur les prix de l’habillement. 

Une solution qui montre la capacité d’adaptation du secteur mais qui ne devrait pas inverser la tendance haussière pour autant dans les magasins. Seules les perspectives optimistes de la Banque centrale européenne qui prévoit une inflation temporaire permettent de se montrer optimistes. «Les mesures de l’inflation sous-jacente», c’est-à-dire hors des prix volatils de l’énergie et de matières premières, «évoluent dans la bonne direction»a encore affirmé sa présidente, Christine Lagarde, lors d’un congrès sur la finance à Francfort, le 19 novembre dernier. Même si ce scénario se réalisait, les prix sur les portants ne baisseraient pas pour autant, conclut un expert de l’habillement : «Une fois qu’ils ont augmenté, la hausse est entérinée et c’est difficile de revenir en arrière».

Covid monde: 5 à 15 millions de morts dans le monde

Covid  monde: 5 à 15 millions de morts dans le monde

Les chiffres des victimes du que vide sont très approximatifs compte tenu de l’État des dispositifs sanitaires de chaque pays mais aussi de la volonté de responsables politiques de minimiser les conséquences. Officiellement rencontré au moins 5 millions de victimes mais en réalité autour de 15 millions.

La pandémie a fait au moins 5.098.386 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (763.092), devant le Brésil (611.283), l’Inde (463.655), le Mexique (291.147) et la Russie (256.597). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Inflation-Hausse des prix de la consommation courante : autour de 5 % ?

Inflation-Hausse des prix de la consommation courante : autour de 5 % ?

Nielsen ,  groupe qui épluche les tickets en sortie de caisse, a ainsi chiffré la hausse théorique du panier moyen des Français, si la flambée actuelle des matières premières (huile, sucre, blé, acier, carton, transports…) était intégralement répercutée sur les prix des produits en contenant. Et ce pour un panier de 11 produits de base: 500g de spaghetti, 1 litre d’huile d’olive, 500g de café, 12 rouleaux de papier hygiénique….

une moyenne de près de 5 %

La hausse théorique atteindrait 4,7% en moyenne, soit 1,80 euro sur un panier d’environ 50 euros. En ne choisissant que des grandes marques, le client limiterait l’inflation à 3,2%. Mais en optant pour des références en marques de distributeurs (MDD), la facture atteindrait 7,2%. Et 11% pour les MDD premiers prix.

«Alors que la part des matières premières dans le prix de vente consommateur varie selon le type de marque, et que les matières premières ne subissent pas toutes la même hausse, les inflations théoriques atteindraient 2% à 23% selon les catégories. Le café et le papier hygiénique étant parmi les catégories les plus inflationnistes», précise Nielsen.

Hausse des prix de la consommation courante : autour de 5 % ?

Hausse des prix de la consommation courante : autour de 5 % ?

Nielsen ,  groupe qui épluche les tickets en sortie de caisse, a ainsi chiffré la hausse théorique du panier moyen des Français, si la flambée actuelle des matières premières (huile, sucre, blé, acier, carton, transports…) était intégralement répercutée sur les prix des produits en contenant. Et ce pour un panier de 11 produits de base: 500g de spaghetti, 1 litre d’huile d’olive, 500g de café, 12 rouleaux de papier hygiénique….

une moyenne de près de 5 %

La hausse théorique atteindrait 4,7% en moyenne, soit 1,80 euro sur un panier d’environ 50 euros. En ne choisissant que des grandes marques, le client limiterait l’inflation à 3,2%. Mais en optant pour des références en marques de distributeurs (MDD), la facture atteindrait 7,2%. Et 11% pour les MDD premiers prix.

«Alors que la part des matières premières dans le prix de vente consommateur varie selon le type de marque, et que les matières premières ne subissent pas toutes la même hausse, les inflations théoriques atteindraient 2% à 23% selon les catégories. Le café et le papier hygiénique étant parmi les catégories les plus inflationnistes», précise Nielsen.

2022 : Anne Hidalgo plombée entre 5 et 7 %

2022 : Anne Hidalgo plombée entre 5 et 7 %

 

 

Anne Hidalgo s’est engagée dans une aventure mortifère pour le parti socialiste et peut-être même pour elle-même. En effet, les différents sondages ne lui donnent que5à 7 % pour l’échéance de 2022. C’est à peu près le score qu’avait fait Benoît  Hamon en 2017. Un score jugé à l’époque catastrophique mais qui n’est que la traduction de la perte de sens d’un parti socialiste privé à la fois de projets et de bases démocratiques. Le parti socialiste n’est plus qu’une espèce de club d’élus qui résistent encore dans les élections locales mais qui est complètement marginalisé dans les grandes échéances nationales.

 

La personnalité d’Anne Hidalgo n’a pas amélioré la situation du parti socialiste. Elle vient en effet de connaître de énormes erreurs. La première qui a consisté à demander le doublement du salaire des enseignants qui évidemment bouleverserait totalement la grille de salaire des fonctionnaires et le budget.

 

Le second écart récent a consisté à proposer une nouvelle baisse du temps de travail à 32 heures sans perte de salaire évidemment. Certainement pas une bonne idée quand l’économie est handicapée d’une part par le poids de la fiscalité, d’autre part par un manque de productivité et de compétitivité. Trop peu d’actifs en France sont en effet en situation de travail du fait de la mauvaise insertion des jeunes et de l’exclusion prématurée des plus anciens.

 

Bref à défaut de programme Anne Hidalgo fait dans le gauchisme radical. Une espèce de copier coller de Mélenchon moins la verve.

Covid monde : de 5 à 15 millions de morts

Covid monde : de  5 à 15 millions de morts

Au plan mondia,l l’évaluation des conséquences de la pandémie est très approximative. En cause, la fragilité dans certains pays du système sanitaire aussi la volonté de certains Etats de minimiser le nombre de contaminés et de décès. En fait officiellement ,le nombre de morts serait approximativement de 5 millions mais l’organisation mondiale de la santé considère que ce chiffre pourrait être multiplié par deux ou trois. La pandémie a fait officiellement au moins 4.822.267 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 707.788 décès, suivis par le Brésil (599.359), l’Inde (449.856) et le Mexique (280.607).

12345...9



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol