Archive pour le Tag '27%'

Covid France 27 janvier 2023 : +5.287 nouveaux cas confirmés en 24h

Covid France 27 janvier 2023 :

On Enregistre jeudi 26 janvier 2023 : +5.287 nouveaux cas confirmés en 24h soit au total 314.605 cas confirmés et 164.036 morts au total, +50 morts supplémentaires soit 164.036 morts au total

Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 134.457 (+50 en . Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.579 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 134.457 (+50 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,60 le taux d’incidence à 45,41 et la tension hospitalière à 18,5 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 16.479 (-438) personnes hospitalisées et 936 (-21) malades en réanimation.


Bilan des régions

Ile-de-France : 4.426 (-173) hospitalisées, 267 (-6) en réanimation et +8 décès en 24h
Grand Est : 1.359 (-44) hospitalisés, 76 (-5) en réanimation et +5 décès en 24h
Hauts de France : 1.614 (-46) hospitalisés, 80 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 1.738 (-13) hospitalisés, 101 (-3) en réanimation et +3 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.506 (-48) hospitalisé, 79 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
Bretagne: 482 (-14) hospitalisés, 28 (-3) en réanimation et +3 décès en 24h
Normandie : 829 (-7) hospitalisés, 22 (0) en réanimation et +2 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.290 (-40) hospitalisés, 96 (0) en réanimation et +5 décès en 24h
Pays de la Loire : 192 (-6) hospitalisés, 18 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h
Occitanie: 1.372 (-21) hospitalisés, , 83 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 625 (-22) hospitalisés, 31 (-3) en réanimation et +2 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 756 (-1) hospitalisés, 44 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h

Economie, politique, société: les plus lus ( 22 janvier 2023- 7h27)

Economie, politique, société: les plus lus ( 22 janvier 2023- 7h27)

Mesure des prix et Inflation: le tripatouillage de l’INSEE
Retraites : l’opinion et la rue contre le Pouvoir
Réforme des retraites: l’intox pro gouvernemental des « élites »
Une réforme des retraites qui va coûter de l’argent
ce- Crise Covid : Agnès Buzyn innocentée par la Cour de cassation !
CFDT: une caisse de grève de 140 millions
Croissance et Environnement: la sobriété, un nouveau moteur?
Consommation- Secteur Automobile : Forte hausse des prix des voitures d’occasion
Politique : Macron trouve miraculeusement 400 milliards pour l’armée !
Wagner désigné comme organisation terroriste

Liens
site poèmes-chansons-théâtre de l’auteur

  • Voir aussi théâtre

    Macron dit Jean Edouard 1er

  • Covid France le 27 décembre 2022 : baisse de l’épidémie

    Covid France le 27 décembre 2022 : baisse de l’épidémie

    Les chiffres du 25 décembre ne sont pas significatifs compte tenu de la fermeture des laboratoires. La tendance générale est cependant à la baisse depuis quelques jours.

    On enregistre pour le 25 décembre 2022: 161.152 morts au total et aucun nouveau cas de contamination signalée.

    Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.446 (-9) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 131.706 (-49 en 24h).
    Le taux de reproductivité R est de 0,94 le taux d’incidence à 482,27 et la tension hospitalière à 28,7 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

    La France compte actuellement 25.218 (+99) personnes hospitalisées et 1.454 (+9) malades en réanimation.

    Bilan des régions :
    • Ile-de-France : 5.948 (+7) hospitalisées, 391 (+4) en réanimation et 0 décès en 24h
    • Grand Est : 2.200 (+4) hospitalisés, 136 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Hauts de France : 2.391 (+2) hospitalisés, 135 (+1) en réanimation et 0 décès en 24h
    • Auvergne Rhône Alpes : 2.812 (-12) hospitalisés, 147 (0) en réanimation et +4 décès en 24h
    • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.383 (+7) hospitalisé, 142 (0) en réanimation et +4 décès en 24h
    • Bretagne: 988 (-9) hospitalisés, 53 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Normandie : 1.088 (-5) hospitalisés, 37 (0) en réanimation et 0 décès en 24h
    • Nouvelle-Aquitaine : 1.941 (-16) hospitalisés, 136 (-1) en réanimation et 0 décès en 24h
    • Pays de la Loire : 738 (-18) hospitalisés, 37 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Occitanie: 1.929 (0) hospitalisés, , 110 (-4) en réanimation et +4 décès en 24h
    • Centre-Val de Loire : 1.171 (+4) hospitalisés, 50 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Bourgogne-Franche-Comté : 1.138 (+7) hospitalisés, 58 (0) en réanimation et +2 décès en 24h

    Journée d’action CGT du 27 octobre: un énorme fiasco à prévoir

    Journée d’action CGT du 27 octobre: un énorme fiasco à prévoir

    Après le relatif échec de la journée de mobilisation CGT du 18 octobre, il faut s’attendre cette fois un énorme fiasco concernant la nouvelle journée décidée seule par la CGT.

    Contrairement à la journée du 18 octobre, FO, Solidaires et la FSU ne seront pas de la partie. La CGT espère que ces organisations la rejoindront pour une autre journée de mobilisation déjà annoncée pour le 10 novembre.

    Après le succès mitigé de la mobilisation du 18 octobre, la CGT organise ce jeudi une nouvelle journée d’action en faveur des salaires, qui s’annonce peu mobilisatrice en pleines vacances scolaires et en l’absence de participation d’autres syndicats.

    La CGT semble s’inscrire dans une espèce de fuite en avant en multipliant des journées d’action qu’elle décide seule comme si l’objectif était surtout interne pour régler la question de l’arbitrage entre les réalistes et les gauchistes en vue du congrès CGT qui doit désigner le remplaçant de Martinez.

    La CGT ne semble pas tenir compte du faite que la grève précédente du 18 octobre n’a nullement provoquée d’élargissement de la mobilisation. Au contraire on assiste chez Total et les autres pétroliers à une reprise discrète et même honteuse. Il n’y aura pas d’autres négociations d’autant que l’opinion publique après la révélation des salaires du secteur se montre très dubitative pour ne pas dire plus.

    Chez EDF très prudemment un accord avec les organisations syndicales a été signé pour la revalorisation des salaires.

    L’échec de la stratégie syndicale de la CGT ne doit cependant pas dissimuler le fait que la question du pouvoir d’achat demeure centrale face à une inflation galopante par ailleurs très sous-estimée notamment dans l’alimentation et pour certains services. Officiellement l’inflation et de 6 % environ et de 10 % pour l’alimentation. La réalité sans doute c’est que cette inflation est plus proche de 10 % pour l’ensemble et de 20 % dans l’alimentation.

    Globalement, les augmentations de salaires vont tourner autour de 3 % en 2022, la perte de pouvoir d’achat sera donc de 3 %. Une situation qui va surtout peser de manière dramatique pour les plus défavorisés.

    La conjoncture économique complexe du fait notamment de la crise de l’énergie et de l’environnement géo politique commanderait une action concertée de la totalité des syndicats pour entreprendre des négociations avec le patronat en fonction des réalités des branches et des entreprises.

    Grèves interprofessionnelles CGT les 27 octobre et 10 novembre: Pour mobiliser ou pour enterrer ?

    Grèves interprofessionnelles CGT les 27 octobre et 10 novembre: Pour mobiliser ou pour enterrer ?

    La question de la stratégie syndicale se repose évidemment avec les appels répétés à des grèves interprofessionnelles décidées unilatéralement par la CGT.

    Pourtant la dernière mobilisation n’a guère été un succès tout juste environ 100 000 participants en France quand normalement les syndicats unis sont capables de rassembler 1 million de personnes.
    Le problème c’est que cette fois encore la CGT décide seule de la date et des modalités à la fois dans la précipitation mais aussi dans la confusion entre objectif syndicaux et objectifs politiques; entre bataille des syndicats révolutionnaires contre les syndicats réformistes et entre bataille interne CGT entre réalistes et corporatistes radicaux pour la succession de Martinez.

    Depuis déjà des années c’est à peu près la même stratégie syndicale qui est suivie avec une succession de journées de grève et de manifestations de moins en moins suivie et qui visent peut-être à faire davantage de mécontents pour entretenir le climat politique que pour donner satisfaction.

    De toute manière en l’état de la situation syndicale aucun mouvement d’ampleur significative n’est envisageable sans un accord préalable et des discussions approfondies entre tous les syndicats. La CGT pense toujours avoir le monopole alors qu’elle est devenue minoritaire même si sa présence dans la rue plus criarde peut donner l’illusion inverse.La CGT appelle donc à deux journées de grèves et de manifestations nationales et interprofessionnelles, les 27 octobre et 10 novembre, pour demander une augmentation des salaires, a affirmé vendredi à l’AFP la secrétaire confédérale Céline Verzeletti.

    Ces journées seront l’occasion de réclamer une augmentation du Smic, une indexation de tous les salaires sur l’inflation, une revalorisation du point d’indice des fonctionnaires, a-t-elle précisé. Les gauchistes de Solidaires et la FSU pourraient se joindre à la mobilisation le 10 novembre.

    Covid France 27 juillet 2022:11 195 personnes contaminées en 24 heures

     

     

    • On enregistre 11 195 personnes  contaminées en 24h au 25 juillet, en baisse de 36 % sur les sept derniers jours. Le taux de positivité est de 30,2%. Par ailleurs, le nombre de personnes hospitalisées baisse sur une semaine, avec 8 118 hospitalisations sur les 7 derniers jours, soit une baisse de 7% en 7 jours. Au total, 20 769 personnes sont actuellement hospitalisées. Mais le nombre de décès demeure en hausse : 642 sur les sept derniers jours (+20%). 
    • Cependant  »les indicateurs se maintiennent à un niveau très élevé et l’augmentation du nombre de décès se poursuit », selon le bulletin épidémiologique de Santé Publique, publié ce 21 juillet. En semaine 28 (du 11 au 17 juillet 2022), la circulation du SARS-CoV-2 a diminué sur l’ensemble du territoire avec un R-effectif inférieur à 1 et un taux d’incidence en baisse de 16%, néanmoins « toujours à un niveau très élevé » et de façon « moins marquée chez les 60-79 ans ».
    • Les indicateurs hospitaliers restaient en outre « élevés, en particulier chez les 70 ans et plus tandis que le nombre de décès continuait d’augmenter », souligne. « L’effort de vaccination doit s’accentuer pour améliorer la couverture vaccinale qui reste insuffisante, notamment dans les territoires ultra-marins et chez les plus âgés, rappelle encore SPF. Seuls 39,5% des 80 ans et plus et 45,4% des résidents en EHPAD qui y étaient éligibles avaient reçu la seconde dose de rappel. » Dans le contexte de la circulation active du SARS-CoV-2 et des congés estivaux, l’application des gestes barrières reste nécessaire pour limiter la diffusion de l’épidémie. En cas de symptômes, de test positif ou de contact à risque, il reste primordial de suivre les mesures préconisées.

    Covid France 27 mai 2022 : +21.234 cas en 24 h

    On enregistre ce jeudi 26 mai 2022 : +21.234 cas  en  24 h, 148.084 morts au total, +28 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.864 (+1) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 119.220 (+27 en 24h).

    Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 232,67 et la tension hospitalière à 20,4 %. Le taux de positivité est à 13,1 %.

    La France compte actuellement 16.015 (-118) personnes hospitalisées et 1.033 (-10) malades en réanimation.

    Bilan des régions :

    • Ile-de-France : 4.094 (+3) hospitalisées, 318 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
    • Grand Est : 1.165 (-18) hospitalisés, 83 (+4) en réanimation et +4 décès en 24h
    • Hauts de France : 1.355 (-21) hospitalisés, 105 (-4) en réanimation et +5 décès en 24h
    • Auvergne Rhône Alpes : 1.644 (-2) hospitalisés, 92 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h
    • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.462 (-22) hospitalisé, 90 (-5) en réanimation et +3 décès en 24h
    • Bretagne: 509 (-12) hospitalisés, 35 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Normandie : 1.261 (+2) hospitalisés, 32 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Nouvelle-Aquitaine : 1.051 (-1) hospitalisés, 62 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Pays de la Loire : 279 (-13) hospitalisés, 25 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Occitanie: 1.275 (-18) hospitalisés, , 89 (-2) en réanimation et +1 décès en 24h
    • Centre-Val de Loire : 701 (-6) hospitalisés, 41 (+2) en réanimation et 0 décès en 24h
    • Bourgogne-Franche-Comté : 639 (-4) hospitalisés, 31 (-1) en réanimation et 0 décès en 24h

    Covid France 27 avril 2022 : encore +97.498 nouveaux cas en 24h.

    Covid France 27 avril 2022 : encore +97.498 nouveaux cas en 24h.

    On enregistre mardi 26 avril 2022 : encore +97.498 nouveaux cas en 24h  145.427 morts au total, +170 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.719 (+3) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 116.708 (+167 en 24h).

    Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 784,80 et la tension hospitalière à 33,0 %. Le taux de positivité est à 21,6 %.

    La France compte actuellement 24.703 (-277) personnes hospitalisées et 1.667 (+8) malades en réanimation.

    Selon les données de Santé Publique France, Découvrez le bilan des différentes régions françaises et leur évolution :

    • Ile-de-France : 5.034 (-8) hospitalisées, 407 (-4) en réanimation et +22 décès en 24h
    • Grand Est : 2.094 (-25) hospitalisés, 133 (+1) en réanimation et +25 décès en 24h
    • Hauts de France : 2.416 (-117) hospitalisés, 173 (+1) en réanimation et +24 décès en 24h
    • Auvergne Rhône Alpes : 2.703 (+99) hospitalisés, 171 (+15) en réanimation et +12 décès en 24h
    • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.240 (-32) hospitalisé, 144 (-7) en réanimation et +8 décès en 24h
    • Bretagne: 1.236 (+8) hospitalisés, 66 (+5) en réanimation et +5 décès en 24h
    • Normandie : 1.787 (+22) hospitalisés, 82 (+1) en réanimation et +8 décès en 24h
    • Nouvelle-Aquitaine : 1.639 (-32) hospitalisés, 115 (-5) en réanimation et +12 décès en 24h
    • Pays de la Loire : 842 (-16) hospitalisés, 67 (-1) en réanimation et +11 décès en 24h
    • Occitanie: 1.952 (-41) hospitalisés, , 136 (-4) en réanimation et +17 décès en 24h
    • Centre-Val de Loire : 1.015 (-42) hospitalisés, 63 (+1) en réanimation et +8 décès en 24h
    • Bourgogne-Franche-Comté : 1.115 (-38) hospitalisés, 68 (-2) en réanimation et +8 décès en 24h

     

    Economie, politique, société: les plus lus- (27 Janvier 2021- 8 heures)

    Economie, politique, société: les plus lus- (27 Janvier 2021- 8 heures)

     

     

    Covid France Jeudi 27 janvier 2022 :Encore un très haut niveau avec 428 008 contaminations en 24 heures

     Covid France Jeudi 27 janvier 2022 :Encore un très haut niveau avec 428 008 contaminations en 24 heures

    Ce mercredi 26 janvier, 428.008 contaminations ont été enregistrées en 24 heures.

    Le nombre de d’hospitalisés Covid était de 30.624 ce mercredi, contre 30.189 hier. 2.816 nouveaux patients ont été admis ces dernières 24 heures. 

    Les services de soins critiques comptaient ce mercredi 3.712 malades du Covid-19 (avec 292 nouvelles entrées), contre 3.741 mardi.

    En 24 heures, 255 personnes ont succombé au Covid-19 à l’hôpital, portant le bilan total des décès à 129.747 (hôpitaux et Ehpad compris) depuis le début de l’épidémie.

     Alors que le pass vaccinal est entré en vigueur ce lundi, 53.864.492 personnes ont reçu au moins une injection (soit 80,3% de la population totale) et 52.509.014 personnes ont un schéma vaccinal complet (78,3% de la population totale). Par ailleurs, 34.092.343 personnes ont reçu une dose de rappel. 

    Sondage Présidentielle 2022 : Macron à 27 %, Pécresse et Le Pen à 16 %

    Sondage Présidentielle 2022 : Macron à 27 %, Pécresse et Le Pen à 16 %

     

     La dernière vague du sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro et LCI place Emmanuel Macron largement en tête des intentions de vote, quelles que soient les hypothèses testées. Crédité de 27% des suffrages dans tous les cas de figure, le président de la République devance très largement Marine Le Pen (16%) et Valérie Pécresse (16%). Toutes deux en recul de -1 point, la candidate LR et son adversaire RN se disputent virtuellement la place qualificative pour le second tour.

    Derrière le trio de tête, le leader de «Reconquête !», Éric Zemmour atteint 13,5% (+0,5).

    Jean-Luc Mélenchon, plafonne à 8,5%. Comme l’Insoumis, aucun candidat de gauche ne parvient à atteindre les 10%, puisque l’écologiste Yannick Jadot est donné à 7%, contre 3,5% seulement pour la socialiste Anne Hidalgo, et à peine 2,5% pour Christiane Taubira lorsqu’elle est testée. Le souverainiste Arnaud Montebourg s’effondre enfin à 1%, soit autant que Jean Lassalle et Philippe Poutou.

    Au second tour, Emmanuel Macron est également donné vainqueur quel que soit le scénario testé. S’il était de nouveau confronté à Marine Le Pen, le chef de l’État l’emporterait avec 59% contre 41% pour son adversaire RN. En cas de finale face à Valérie Pécresse, son avance se réduirait à 55%, contre 45% pour la candidate LR.

    Un sondage évidemment à prendre avec des pincettes d’abord en raison des marges d’erreur, aussi des intérêts médiatiques qui soutiennent les candidats et peut-être surtout de l’évolution de l’environnement politique, social et économique d’ici avril 2002.

     

    Covid FRANCE LUNDI 27 DÉCEMBRE 2021 : +256 MORTS ET +30.383 NOUVEAUX CAS

     Covid FRANCE LUNDI 27 DÉCEMBRE 2021 : +256 MORTS ET +30.383 NOUVEAUX CAS

     Lundi 27 décembre 2021, 122.898 morts au total et +30.383 nouveaux cas confirmés en 24h.

    En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 9.146.451 cas confirmés soit +30.383 en 24h.

    . Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 27.033 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 95.865 (+256 en 24h).

    Le taux de reproductivité R est de 1,09 le taux d’incidence à 759,34 et la tension hospitalière à 65,9 %. Le taux de positivité est à 7,1 %.

    La France compte actuellement 16.921 (+556) personnes hospitalisées et 3.333 (+34) malades en réanimation.

    Bilan des régions :

    • Ile-de-France : 3.411 (+115) hospitalisées, 639 (+12) en réanimation et +45 décès en 24h
    • Grand Est : 1.437 (+26) hospitalisés, 298 (-4) en réanimation et +21 décès en 24h
    • Hauts de France : 1.270 (+19) hospitalisés, 280 (-5) en réanimation et +25 décès en 24h
    • Auvergne Rhône Alpes : 2.214 (+82) hospitalisés, 457 (-3) en réanimation et +32 décès en 24h
    • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.424 (+101) hospitalisé, 460 (+7) en réanimation et +42 décès en 24h
    • Bretagne: 457 (+16) hospitalisés, 63 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
    • Normandie : 732 (+16) hospitalisés, 91 (-2) en réanimation et +9 décès en 24h
    • Nouvelle-Aquitaine : 1.080 (+8) hospitalisés, 248 (0) en réanimation et +20 décès en 24h
    • Pays de la Loire : 484 (+13) hospitalisés, 93 (-1) en réanimation et +13 décès en 24h
    • Occitanie: 1.570 (+61) hospitalisés, , 339 (+2) en réanimation et +21 décès en 24h
    • Centre-Val de Loire : 478 (+4) hospitalisés, 105 (+4) en réanimation et +5 décès en 24h
    • Bourgogne-Franche-Comté : 833 (+36) hospitalisés, 146 (+17) en réanimation et +16 décès en 24h

    Ce lundi 27 décembre 2021, le virus Covid-19 touche 279.612.592 cas confirmés et a fait au total 5.423.014 morts dans le monde.

     

    Manifs anti passe :De 237 000 manifestants le 7 août à 19 000 le 27 novembre !

     

    Le ministère a recensé 155 actions sur tout le territoire, contre 158 actions et 23.000 manifestants samedi dernier. Selon le collectif militant Le Nombre jaune, qui publie ses propres bilans avec un temps de retard, ils étaient environ 64.000 sur 201 rassemblements la semaine précédente. Dans la capitale, 3.510 manifestants ont défilé, selon la préfecture de police de Paris. La mobilisation, lancée mi-juillet, a connu en moyenne une baisse depuis le 7 août, date d’un pic de 237.000 manifestants, selon les chiffres des autorités.

    Le plan de relance de l’UE enfin adopté par les 27

    Le plan de relance de l’UE enfin adopté par les 27

    Les parlements d’Autriche et de Pologne ont approuvé jeudi le plan de relance européen de 672 milliards d’euros pour surmonter les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, permettant de conclure le processus de ratification de ce projet historique.

    Vente automobiles : une baisse de 27 % en novembre

    Vente automobiles : une baisse de 27 % en novembre

     

    Encore une mauvaise nouvelle pour le secteur automobile évidemment très touché par la crise Covid.  qui impacte la mobilité Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 27,03% en novembre, selon les données communiquées mardi par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), marquant un recul en rythme annuel pour un quatrième mois consécutif. Au total sur l’ensemble de l’année la perte devrait tourner autour de 25 %.

    Il s’est immatriculé dans l’Hexagone 126.048 véhicules particuliers le mois dernier, a rapporté le CCFA. Novembre a compté cette année 20 jours ouvrables, contre 19 l’an dernier.

    Sur les onze premiers mois de l’année, les ventes de véhicules neufs affichent une baisse de 26,92% sur un an. Les immatriculations de voitures neuves du groupe PSA , qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, ont diminué le mois dernier de 23,36% par rapport à la même période en 2019.

    Le groupe Renault (marques Renault, Dacia et Alpine) RENA.PA a vu quant à lui ses immatriculations en France reculer de 34,16% en novembre. (Jean Terzian)

    12



    L'actu écologique |
    bessay |
    Mr. Sandro's Blog |
    Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
    | MIEUX-ETRE
    | louis crusol