Archive pour le Tag '25%'

Covid France 25 avril 2022 : +58.954 nouveaux cas confirmés en 24h.

Covid France 25 avril 2022 : +58.954 nouveaux cas confirmés en 24h.

 

On enregistre dimanche 24 avril 2022 : : +58.954 nouveaux cas confirmés en 24h,  145.060 morts au total, +40 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.715 (+7) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 116.345 (+33 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,90 le taux d’incidence à 870,37 et la tension hospitalière à 32,4 %. Le taux de positivité est à 27,0 %.

La France compte actuellement 24.888 (+48) personnes hospitalisées et 1.640 (+4) malades en réanimation.

bilan des régions françaises:

  • Ile-de-France : 5.033 (+10) hospitalisées, 409 (-2) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Grand Est : 2.157 (+7) hospitalisés, 139 (-1) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Hauts de France : 2.491 (-17) hospitalisés, 163 (+2) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.584 (-11) hospitalisés, 163 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.260 (+4) hospitalisé, 147 (+1) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Bretagne: 1.234 (+24) hospitalisés, 62 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Normandie : 1.772 (0) hospitalisés, 78 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.669 (+14) hospitalisés, 117 (+2) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 850 (-11) hospitalisés, 67 (-3) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Occitanie: 1.986 (+19) hospitalisés, , 137 (+3) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 1.052 (+6) hospitalisés, 63 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1.144 (+9) hospitalisés, 66 (+4) en réanimation et +2 décès en 24h

La Fed : Un relèvement des taux directeurs de 0,25 %

La Fed : Un relèvement des taux directeurs de 0,25 %

La FED pourrait s’en tenir un relèvement des taux directeurs de 0,25 % au lieu de 0,50 % envisagés ces derniers temps. Il s’agit certes de de lutter contre l’inflation galopante qui a atteint 7,9 % sur un an en février mais aussi de ne pas ajouter de difficultés à une croissance maintenant également menacée par la situation en Ukraine.

L’institution est aujourd’hui confrontée à un dilemme: « maîtriser l’inflation sans provoquer de récession ». Son président, Jerome Powell, s’est récemment dit confiant dans la capacité de l’institution à le résoudre, en assurant un « atterrissage en douceur ». Mais elle garde une mémoire douloureuse: celle de l’inflation à deux chiffres des années 1970-1980 lorsque, en relevant drastiquement ses taux jusqu’à 20%, la Fed avait plongé les Etats-Unis dans la récession.

Les économistes de Wells Fargo tablent sur six hausses d’un quart de point de pourcentage (0,25%) en 2022. Les hausses de la Fed se font habituellement par paliers de 0,25 point de pourcentage. Selon l’évaluation des produits à terme de CME Group, citée par l’AFP, sur les marchés, la quasi-totalité des acteurs (95,9%) table sur une hausse d’un quart de point, les autres anticipant un maintien des taux à leur niveau actuel. L’hypothèse d’une hausse plus brutale de 0,50, qui à un moment a paru plausible, ne convainc plus.

En Europe, où l’inflation, à +5,8% en février, est moins élevée, l’homologue de la Fed, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi de maintenir pour le moment ses taux à leur plus bas historique. Elle a toutefois décidé d’arrêter son programme de rachats d’obligations au troisième trimestre, première étape d’une normalisation de sa politique monétaire et de fin de sa politique de soutien à l’économie de la zone euro, dont pourtant l’invasion de l’Ukraine par la Russie assombrit les perspectives économiques. Le signe que son inquiétude principale est l’inflation galopante.


P

Ehpad Orpea: une marge de 25 % en 2021

Ehpad Orpea: une marge de 25 % en 2021

 

Tous les voyants sont au vert pour les EHPAD Orpéa. Ce que montre des indicateurs qui affichent une croissance soutenue de son chiffre d’affaires, qui a progressé de 9,2% à 4,285 milliards d’euros, mais aussi de l’excédent brut d’exploitation retraité des loyers (ebitdar), qui a augmenté de 10,9%, à 1,068 milliard d’euros, soit une marge de 24,9%.

D’ici à la semaine prochaine, le gouvernement doit rendre publiques les conclusions d’une double enquête administrative sur les activités de l’entreprise, ouverte après la publication du livre de Victor Castanet. Le journaliste y décrit un « système » mis en place par Orpea pour optimiser les profits dégagés par ses Ehpad, au détriment du bien-être de ses résidents âgés.

Economie, politique, société: les plus lus (25 février 2021- 7h00)

Economie, politique, société: les plus lus  (25 février 2021-  7h00)

Présidentielle 2022 : Macron sur les sites de rencontre !

Société: L’impossible simplification administrative

 

 

Présidentielle 2022 : Macron sur les sites de rencontre !

Société: L’impossible simplification administrative