Archive pour le Tag ': 240 000'

Les Républicains : 240 000 adhérents mais 20 000 votants !!

Les Républicains : 240 000 adhérents mais 20 000 votants !!

 

Officiellement on compte 240 000 adhérents chez les républicains mais on craint qu’il y ait moins de 50 000 votants. Un peu comme dans le parti en Marche où on annonce 380 000 adhérents mais où seulement 20 000 adhérents ont répondu à la dernière enquête interne.   “Il y aura plusieurs dizaines de milliers d‘adhérents, j‘en suis absolument convaincu, qui viendront s‘exprimer dimanche”, a jugé Guillaume Larrivé lors d‘une conférence de presse au siège de LR. Les 234.556 adhérents à jour de cotisations sont appelés à départager Laurent Wauquiez, largement favori compte tenu de son poids politique et de sa popularité auprès de la base, le “juppéiste” Maël de Calan et l‘ex-“filloniste” Florence Portelli. Dans le camp Wauquiez, on dit attendre environ 50.000 votants, soit bien moins que lors des scrutins du même genre organisés ces dernières années à droite. “S‘il n‘y a pas 100.000 votants, ce sera un échec car la participation ne sera même pas de 50%”, anticipe Pierre Liscia, porte-parole de Florence Portelli, joint par Reuters. “Si on est à moins de 50.000, c‘est la preuve du profond malaise du parti.” “Clairement, Wauquiez portera la responsabilité de cette participation faible car il a refusé de débattre. (…) En faisant campagne en catimini, il ne faut pas s’étonner que ça ne passionne pas les adhérents”, ajoute-t-il. “A moins de 100.000, ça sera une défaite pour le futur vainqueur”, avertit-on également dans l‘entourage de Maël de Calan. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes s’était dit favorable à la tenue d‘un débat mais seulement à ses conditions. Au-delà de cette cause conjoncturelle et du faible suspense, les dirigeants s‘inquiètent d‘un risque de lassitude des militants, qui ont été sollicités en 2012, en 2014 et à nouveau en 2016 pour la primaire pré-présidentielle.

Guéant : 240 000 euros en liquide en plus du salaire

Guéant : 240 000 euros en liquide en plus du salaire

240.000 euros en liquide, c’est la somme que Claude Guéant pourrait avoir touché de 2002 à 2004 en plus de ses primes officielles et de son salaire. C’est l’enquête administrative lancée par Manuel Valls au début du mois de mai qui tire ces conclusions. Cet argent, « en provenance des frais d’enquête et de surveillance » explique les rapports d’inspection, était « remis au directeur du cabinet du ministre » de l’Intérieur, à l’époque Claude Guéant. Menée à la fois par l’Inspection générale de l’administration (IGA) et celle de la police nationale (IGPN), cette enquête avait notamment pour but d’expliquer des factures payées en liquide qui avaient été trouvées chez Claude Guéant lors d’une perquisition. Cette enquête montre que la pratique des primes qui avait été abolie le 1er janvier 2002, a « été rétablie de mai 2002 à l’été 2004″, écrivent les rapporteurs. Pendant, deux ans « 10.000 euros par mois ont été remis au directeur de cabinet du ministre » de l’Intérieur qui était à cette époque Claude Guéant.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol