Archive pour le Tag '22'

Page 2 sur 2

Sondage : Hollande un bon président pour 22% seulement !

Sondage : Hollande un bon président pour 22% seulement !

 

Seuls 22% des Français estiment que François Hollande est un bon Président de la République, contre une majorité absolue, 51%, qui considèrent qu’il est un mauvais Président, 27% n’ayant pas souhaité se prononcer, selon un sondage CSA pour BFM-TV. Selon cette enquête, diffusée le jour d’une intervention télévisée du chef de l’Etat pour rassurer les Français, les cadres (63%), les personnes travaillant à leur compte (59%), et les retraités (55%), sont particulièrement sévères quant à sa capacité à remplir sa fonction. François Hollande est considéré comme un bon président de la République par 60% de ses électeurs de premier tour, proportion qui n’est que de 48% parmi ceux qui l’ont choisi au second tour, le 6 mai dernier. Ce sondage a été effectué les 26 et 27 mars auprès d’un échantillon national représentatif de 961 personnes âgées de 18 ans et plus. Selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur diffusé mercredi, moins d’un an après son élection à la présidence de la République, seuls 27% des Français sont satisfaits de François Hollande alors que 68% se déclarent déçus.

 

Louis Gallois : 22 mesures pour la compétitivité

 

Louis Gallois : 22 mesures pour la compétitivité Fin du suspens. Le très attendu rapport Gallois a été remis lundi matin au Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Ses propositions pour relancer la compétitivité française seront annoncées en détails dans l’après-midi, mais Louis Gallois a déjà confirmé les grandes lignes du rapport parues dans la presse.

L’essentiel. « Je propose 22 mesures principales », a annoncé Louis Gallois à la sortie de Matignon. Elles visent à « arrêter le décrochage de l’industrie française » qui s’est aggravé « depuis une dizaine d’années », estime l’auteur du rapport.

La principale proposition. Louis Gallois préconise une baisse des cotisations des entreprises de l’ordre de 30 milliards d’euros, dont 20 milliards concernent les charges patronales et 10 milliards les charges salariales.

Un « choc de confiance ». Le rapport devait parler d’un « choc de compétitivité », mais François Hollande a banni l’expression, lui préférant un « pacte de compétitivité » qui s’inscrirait dans la durée. Louis Gallois opte finalement pour le « compromis » : son rapport plaide pour un « choc de compétitivité qui est en fait un choc de confiance ».

Un « pacte social » et un « véritable patriotisme ». La relance de la compétitivité française nécessite un « dialogue social à tous les niveaux » avec « un nouveau dynamisme », précise Louis Gallois, « parce que nous avons besoin que se noue une sorte de pacte social entre tous les partenaires ». L’ancien patron va plus loin : pour mener la « reconquête industrielle », nous avons « besoin d’un véritable patriotisme. Il faut que le club France travaille de manière solidaire. »

La feuille de route. Jean-Marc Ayrault avait confié en juillet « une mission sur la compétitivité de nos entreprises » à Louis Gallois, ancien patron de la SNCF et d’EADS, avec pour objectif de « préparer la mise en œuvre d’actions concrètes, d’ici la fin de l’année ». L’exécutif, qui a pris ses distances avec le rapport dès les premières fuites dans la presse, a assuré qu’il s’en inspirera pour décider des mesures pour relancer la compétitivité du pays. Celles-ci seront annoncées mardi.

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol