Archive pour le Tag '200 euros'

Frais bancaires : environ 200 euros

Frais bancaires : environ 200 euros

 

Le comparateur de banques Panorabanques.com a enquêté sur « Les Français et leur Banque ». Les résultats montrent que les femmes ont des frais bancaires de 194 euros par an, supérieurs de 5 % à ceux des hommes, qui payent en moyenne 185 euros par an à leur banque. Les jeunes, pour leur part, ont des frais bancaires inférieurs à la moyenne et plus on progresse en âge, plus on supporte des frais bancaires élevés. Les frais bancaires des personnes les plus aisées sont pour leur part assez similaires à ceux des personnes ayant des revenus faibles. A noter, les clients aisés ont souvent une carte bancaire haut de gamme au coût moyen de 119 euros, alors que les clients ayant des revenus plus faibles ont une carte bancaire standard, au coût moyen de 41 euros. Les Français ne payent pas les mêmes frais bancaires, et l’écart entre la région la moins chère et la région la plus chère est de 15 %. Les banques mutualistes ont des politiques tarifaires différentes selon les régions, et sous une même enseigne, l’étude constate des écarts notables. Sans surprise, les clients des banques 100% en ligne sont ceux qui ont des frais bancaires les moins élevés. Les banques nationales apparaissent par ailleurs comme étant moins chères que les banques mutualistes. Alors qu’un client sur quatre déclare ne jamais se rendre dans son agence – et qu’un client sur deux est prêt à ne pas avoir de conseiller personnel dédié – les banques en ligne continuent donc de gagner des parts de marché.  Pour y voir clair, il est important de bien analyser les tarifs de sa banque Guillaume Clavel, président fondateur de Panorabanques.com« Les conclusions de notre étude prouvent bien que le coût de la banque n’est pas seulement une question d’offre mais aussi d’usage et d’analyse des différents services bancaires. Le découvert, le choix de la carte, le recours à un conseiller personnel dédié et la pertinence d’un forfait bancaire sont autant d’éléments à considérer dans la facture globale (…) Pour y voir clair, il est  important de bien analyser les tarifs de sa banque et d’être sûr que les services proposés correspondent bien à ses besoins réels », conclut Guillaume Clavel, président fondateur de Panorabanques.com.

Hausse TVA : 200 euros par an pour les particuliers

Hausse TVA : 200 euros par an pour les particuliers

 

Il en existe quatre : 2,1 %, 5,5 %, 7 % et 19,6 %. Le Premier ministre souhaite modifier les trois derniers, qui passeraient ainsi à 5 %, 10 % et 20 % à compter du premier janvier 2014. Qu’est-ce que ça va changer pour votre porte-monnaie ?

• Alimentation : un peu d’air pour le ticket de caisse. La quasi-totalité des produits alimentaires, considérés comme des biens de première nécessité, bénéficient du taux réduit de 5,5 %. Ce taux devrait passer à 5 %. Les prix de ces denrées devraient donc -légèrement- baisser. Il existe toutefois quelques exceptions : les bonbons, le chocolat blanc et au lait, les boissons alcoolisées ne bénéficient pas du taux réduit. Eux devraient donc coûter plus cher lors de la mise en place de la nouvelle grille de TVA.

 

• Ticket de métro : TVA en hausse. En France, les transports de voyageurs sont soumis au taux intermédiaire de TVA, de 7 % pour l’instant. Le pacte de compétitivité annoncé mardi matin devrait donc entraîner une hausse des billets de trains, mais aussi des billets d’avion, de la course de taxi, des tickets de métro, etc. Par exemple, le passe Navigo, l’abonnement mensuel aux transports en commun des parisiens, passerait de 62,90 à 64,66 euros.

• Electricité : une facture qui bouge. Les abonnements au gaz et à l’électricité sont eux aussi soumis au taux de 5,5 %. la TVA sur les abonnements devrait donc diminuer. En revanche la livraison d’électricité elle-même est taxée à 19,6 %. son coût devrait donc augmenter.

• Médicaments : gare aux non-remboursables ! La TVA sur les médicaments varie selon qu’ils sont remboursés par la sécu ou non. Pour les médicaments remboursables, elle est de 2,1 %. Leur prix ne devrait donc pas bouger. Les autres, en revanche, sont soumis au taux intermédiaire de 7 %. Ils devraient donc coûter plus cher.

 

• Restauration : hausse des prix en perspective. Les restaurateurs ont beau agiter régulièrement le chiffon rouge, ils n’échapperont pas à la révision de leur taux de TVA, qui devrait passer de 7 à 10 %. L’addition n’en sera donc que plus salée : un café à 1,40 euro en coûterait dans cette configuration 1,45.

• Loisirs : Baisse pour le théâtre, hausse pour le cinéma. Pour les loisirs, l’Etat fait la distinction entre les spectacles « vivants », à savoir le théâtre, le cirque et les concerts, soumis actuellement au taux de 5,5 % et les autres, cinéma, musées, etc. Ces derniers sont eux taxés à 7 %. On peut donc s’attendre à une baisse du prix des places de théâtre, mais à une augmentation du ticket de cinéma. Celui-ci, qui coûte environ 10 euros à l’heure actuelle, devrait donc atteindre 10,30 euros à compter de 2014. Dans l’ensemble, cette modification de la TVA ne sera pas neutre pour le porte-monnaie. Selon UFC-Que Choisir, le coût pour les particuliers devrait être de 200 euros chaque année




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol