Archive pour le Tag '- 15%'

Page 3 sur 3

Régions : le Sénat pour 15 régions au lieu de 13

Régions : le Sénat pour 15 régions au lieu de 13

Le bricolage des régions continue, de 12 on est passé  13 puis le sénat en prévoit désormais 15, encore un effort et on reviendra au découpage actuel. Une grande avancée aussi le changement de nom de la région centre qui prend la dénomination «  centre-val de Loire » mais demeure une région minuscule sans aucune réalité économique ou culturelle. Peut-être pourrait-on demander aux habitants de cette région de décider eux mêmes du nom de leur région (ou tout cas d’être consultés). De toute manière tant que les départements demeureront cette reformes est illusoire. D’autant que les réalités économiques (atour des points nodaux des flux de biens et de personnes) ne font apparaitre qu’à pine une dizaine de régions réelles. La commission spéciale du Sénat sur la réforme territoriale a modifié mardi la nouvelle carte des régions dessinée par l’Assemblée. Elle propose 15 régions au lieu de 13, et une région Alsace.  A quoi ressemblera vraiment cette nouvelle carte des régions ? Réuni mardi en commission spéciale sur la réforme territoriale, le Sénat a modifié la carte dessinée par l’Assemblée nationale, proposant 15 régions au lieu de 13 et créant une région Alsace. La région Alsace est ainsi séparée d’une grande région qui l’englobait initialement avec les régions Champagne-Ardenne et Lorraine. La commission du Sénat a également rétabli les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, que la carte de l’Assemblée unifiait. La région Centre est nommée Centre-Val de Loire, selon le Sénat. Mais ce n’est pas tout, le Sénat a également rétabli la possibilité pour deux départements de fusionner. La commission a aussi modifié les conditions de changement de région pour un département. Les membres de la commission ont par contre maintenu le nombre de conseillers régionaux et approuvé la date des élections départementales les 22 et 29 mars. L’examen du texte en deuxième lecture commencera en séance plénière au Sénat le 28 octobre, après une déclaration du Premier ministre Manuel Valls sur l’ensemble de la réforme.

 

Djihadiste : une Ado de 15 ans retrouvée à Marseille mais relâchée !

Djihadiste : une Ado de 15 ans  retrouvée à Marseille mais relâchée !

Preuve que notre stratégie de lute contre les djihadiste est complètement inadaptée  la situation, une ado de 15 ans en partance pour le djihad arrêtée à  Marseille a simplement été remise à ses parents ! Assia, 15 ans, domiciliée chez ses parents à Villefontaine dans l’Isère, était recherchée depuis mardi dans la région de Marseille. Une mesure d’opposition à sortie du territoire avait été prise.  Les enquêteurs ont retrouvé la trace de l’adolescente grâce à la carte bancaire qu’elle avait subtilisée à ses parents. Ses parents sont venus la chercher. Il n’y a pas eu d’interpellation.  « On a décidé d’aller à Marseille, on l’a cherché toute la journée (…) Elle s’est jetée dans nos bras. On est tellement heureux. Tout le monde s’embrasse, on pleure, on rit. On est très soulagés, tellement heureux qu’elle ne soit pas partie à l’étranger« , a réagi sur BFMTV la mère d’Assia. La disparition de cette adolescente avait été jugée « inquiétante » par les autorités. En plus de la mesure d’opposition à sortie du territoire, le parquet de Vienne avait ouvert une enquête et lancé un appel à témoins. L’adolescente avait également été inscrite au fichier des personnes recherchées.

 

 

Hôpitaux : les RTT plafonnés à 15 jours par an ?

Hôpitaux : les RTT plafonnés à 15 jours par an ?

Il est clair que les 35 heures ont crée la pagaille dans de nombreux secteurs et en particulier dans les hôpitaux ou la «  production », elle ne peut subir d’arrêt. L’hôpital public veut don assouplir les 35 heures. C’est la proposition que compte faire Frédéric Valletoux, le président Fédération hospitalière de France (FHF), devant les députés ce jeudi 18 septembre au matin, selon Le Parisien. Frédéric Valletoux s’explique: « Une étude que nous avons menée auprès de 151 hôpitaux publics montre que les 35 heures sont devenues un carcan qui a déstabilisé l’hôpital, car les moyens n’ont pas suivi », Et d’ajouter: « Aujourd’hui, on commence par gérer le temps de travail des personnels et, ensuite seulement, on organise la prise en charge des patients.«  Évoquant des « situations très hétérogènes, avec un nombre de RTT qui varie de 0 à plus de 20 par an selon l’établissement », la FHF propose « de plafonner les RTT à 15 jours par an ». Selon Frédéric Valletoux, « cela permettra de dégager 640.000 journées de travail par an, soit 3.200 équivalents temps plein, soit encore 413 millions d’euros ». Cette diminution des RTT serait-elle compensée financièrement? La réponse du Président est claire : « Les hôpitaux n’en ont pas les moyens, ça doit se faire à moyens constants [...] Il faut réduire le temps de travail quotidien, d’un quart d’heure, d’une heure… au choix et réduire parallèlement le nombre de jours de compensation. »

Air France: grève entre le 15 et 18 septembre

Air France: grève entre le 15 et 18 septembre

 

La grève chez Air France sera sans doute assez suivie  entre le 15 et 18 septembre. L’enjeu c’est de protester contre la restructuration de la compagnie. Pour résumer une compagnie qui se recentre pour les vols non  rentables sur se filiales low cost.-( deux à trois fois moins chères), elle devrait prochainement en acquérir encore une autre. Le low cost a gagné la batille du marché en Europe avec près de 40% de parts de marché grâce à des structures et des niveaux de coûts beaucoup plus compétitifs. Le Spaf, deuxième syndicat des pilotes d’Air France, a appelé à son tour vendredi à la grève entre le 15 et le 18 septembre pour défendre les conditions d’emploi des pilotes, menacées selon lui par le plan de réorganisation de la compagnie. Il s’agit du deuxième appel à la grève après le préavis déposé la semaine dernière par le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), majoritaire, pour la période du 15 au 22 septembre. Subissant de plein fouet la concurrence des champions du low-cost que sont Easyjet et Ryanair sur les vols moyen-courrier, Air France entend créer de nouvelles bases en Europe pour sa filiale à bas coûts Transavia, en dehors de celles déjà existantes en France et aux Pays-Bas ( ). Pour le marché français et Transavia France, les syndicats réclament un contrat de travail unique pour l’ensemble des pilotes d’appareils de plus de 100 places au sein des trois compagnies Air France, Transavia et Hop ! pour les vols régionaux. La direction d’Air France souhaite quant à elle que les rémunérations et conditions de travail des pilotes soient adaptées aux spécificités de fonctionnement de Transavia. « La nouvelle stratégie décidée au plus haut niveau de l’entreprise, sans aucune concertation avec les organisations professionnelles représentatives des pilotes, laisse présager un nouveau passage en force avec la mise en place de mesures qui impacteront fortement les conditions de travail et le périmètre d’emploi des pilotes Air France », écrit le syndicat des pilotes d’Air France (Spaf) dans un communiqué.

 

Hollande veut reporter le 14 juillet au 15, enfin un vrai changement !

Hollande veut reporter le 14 juillet au 15, enfin un vrai changement !

 

Les sceptiques  vont ravaler leur salive sarcastique car Hollande va opérer le plus grand changement depuis son arrivée. Le 14 juillet reporté au 15 à cause du mondial de foot. Une vraie réforme celle-là. En effet pour redorer son blason, Hollande a prévu d’assister à la finale si la France est qualifiée ; il ne pourra pas revenir à temps pour le défilé qui serait alors reporté au 15 juillet. D’après un sondage officieux, les Français ne seraient pas contre sous réserve que le 15 soit auusi un jour férié ; une reforme qui pourrait en déclencher d’autres. Ainsi on parle auusi du report du premier janvier au 2 ou encore d’un décalage de Noel au 26 décembre   . En tout cas Hollande soutient l’équipe de foot. (Sans doute le seul élément qui pourrait faire remontre sa cote si la France va en finale).  «Il faut gagner!» a lancé ce vendredi le président de la République, comme un fan de foot ordinaire. Interrogé par Canal + sur les chances de vaincre la Coupe du Monde au Brésil, François Hollande assure son soutien à l’équipe de France «jusqu’au bout». Au bout, c’est à dire à la finale du 13 juillet dont l’éventuelle victoire, admet le président, compliquerait l’organisation du défilé du 14.  Comme à son habitude, François Hollande ne s’est pas privé de faire une référence à peine voilée à son propre parcours: «Vous avez dit que l’on est à mi-chemin, ce qui compte ce n’est pas le mi-chemin, c’est le bout du chemin, c’est l’arrivée. Ça vaut pour tout !» Sous-entendu: il faudra juger son quinquennat lorsqu’il sera terminé. De  quoi vraiment porter la poisse à l’équipe de France de foot.

Habitat : transition énergétique , un coût de 15 à 30 000 euros

Habitat : transition énergétique , un coût de 15 à 30 000 euros 

François Brottes, le président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale les détails relatifs à  la rénovation thermique de l’habitat, qui constitue l’un des défis majeurs des prochaines années. Selon lui, le futur texte aura un triple avantage « Aujourd’hui, c’est très compliqué d’obtenir un « écoprêt ». Il faut devoir faire toutes sortes de travaux, etc. On va simplifier la norme, ce qui peut permettre de gagner du temps et de l’énergie à la sortie », a assuré François Brottes. « On va avoir un système de crédit d’impôt qui va être doublé, donc beaucoup plus attractif », a affirmé le député socialiste. Interrogé sur le manque à gagner pour l’Etat, il a tenu à relativiser. « Quand vous faites un crédit d’impôt pour que les gens fassent des travaux, quand vous faites travailler des entreprises qui vont payer des impôts, qui vont mobiliser de la TVA, qui vont neutraliser du chômage (qui coûte cher à toute la société), vous avez tout de suite des dépenses passives qui se transforment en dépenses actives pour la croissance », a-t-il indiqué. François Brottes a également insisté sur le concept de tiers financeur. Il s’agit en fait de « permettre aux gens d’avoir quelqu’un qui porte le financement à leur place ».  « On peut convaincre les propriétaires. La rénovation thermique, cela coûte entre 15.000 et 30.000 euros par logement. Le tiers financeur porte le financement de cet investissement, et récupère le capital qu’il a investi et les intérêts au moment de la mutation (héritage, vente, etc.) », a-t-il détaillé. « Comme le bien a pris de la valeur, et comme le propriétaire a bénéficié du confort, il est tout de même gagnant. Il faut juste qu’il accepte qu’il y ait un moment de remboursement. Le problème, c’est d’avoir des acteurs tiers financeurs qui portent le financement pendant plusieurs dizaines d’années ».

 

Sondage Hollande : encore en baisse, à 15% !

Sondage Hollande : encore en baisse,  à 15% !

 

Il va descendre jusqu’où ? Il est maintenant à 15% ! En effet La popularité de François Hollande comme de Manuel Valls s’effrite ce mois-ci, seuls 15% des Français ayant une opinion favorable de l’action de président, et 30% de celle du Premier ministre, selon un sondage YouGov pour Le Huffington Post .Le chef de l’Etat recule de 1 point sur un mois, le Premier ministre de 3. 77% des personnes interrogées ont un avis négatif de l’action de François Hollande, 54% de celle de Manuel Valls. 7% sont sans opinion concernant le président de la République, 17% concernant le chef du gouvernement. « Le Premier ministre, s’il reste deux fois plus populaire que le président de la République, n’imprime pour autant toujours pas sa marque de modernité à Matignon », commente YouGov. D’autre part, 16% seulement des sondés (en recul de deux points) portent un jugement favorable sur l’action du gouvernement. 76% émettent un jugement défavorable, 8% n’ont pas d’opinion. « Les élections européennes sont passées par là et les réponses apportées par l’exécutif suite à la défaite des listes du parti majoritaire n’ont manifestement pas convaincu les Français », estime l’institut de sondages. Par ailleurs, l’UMP voit son crédit dans l’opinion faiblir dangereusement à la suite de l’affaire Bygmalion. 26% des Français seulement (-5 points par rapport à mai) jugent que le parti d’opposition est « composé de personnes compétentes ».

Portugal : chômage à 15%, ca va mieux ! (FMI)

Portugal : chômage à 15%, ca va mieux ! (FMI)

 

 Les perspectives économiques immédiates du Portugal s’améliorent alors même que son programme d’aide internationale touche à sa fin mais il doit maintenir le rythme des réformes, en particulier sur le marché du travail, pour éviter de voir sa dette gonfler à nouveau, estime le FMI. Le Fonds monétaire international s’émeut dans un rapport d’un taux de chômage qui dépasse encore les 15% mais il n’en remarque pas moins que « l’activité et l’emploi continuent de dépasser les attentes ». Lisbonne a dépassé son propre objectif de déficit budgétaire l’an passé, en atteignant 4,9% du PIB au lieu des 5,5% visés, ce qui ne peut que aider à atteindre l’objectif de 4% du PIB cette année et de 2,5% l’an prochain, poursuit le FMI. Le programme d’aide élaboré par le FMI et l’Union européenne (UE) se termine officiellement le 17 mai mais l’analyse de la dernière évaluation, qui se fera en mai, et les derniers versements se poursuivront jusqu’à la fin juin. Le gouvernement doit décider début mai s’il sollicite un crédit-relais pour faciliter son retour sur le marché de la dette après la fin du programme d’assistance international.  Le FMI estime que les perspectives concernant la dette portugaise restent « fragiles » mais il ne signale nulle part qu’un crédit de précaution s’imposerait.

 

Chômage : + 15% depuis l’arrivée de Hollande

Chômage : + 15% depuis l’arrivée de Hollande

 

Les chiffres publiés ce 26 mars par la DARES permettent d’apporter une vision précise de cette évolution, et ce depuis l’entrée en fonction de François Hollande. L’approche du second tour des élections municipales est l’occasion de dresser un premier bilan de l’action du Président, et de son gouvernement. Malgré les démentis et les contorsions les plus variées, la hausse du chômage est un fait, et ce, dans des proportions très importantes. 454 000 chômeurs de plus en moins de deux ans. Voici le bilan du Président et du Gouvernement de Jean Marc Ayrault. Soit une hausse de 15.68%. Malgré la légère accalmie enregistrée à l’automne dernier, le mois de février (et ses 31 500 chômeurs supplémentaires) vient anéantir toute parole d’inversion de quoi que ce soit. La tendance est à la hausse, fortement à la hausse. Le nombre de chômeurs atteint un record historique dans le pays. Pour rappel, si François Hollande souhaite faire baisser le chômage des jeunes pendant son mandat, la courbe ci-dessus doit passer sous le niveau 0. Mais cette situation masque une autre réalité, car si les jeunes sont soutenus grâce aux « emplois aidés », ce sont les plus de 50 ans qui sont frappés de plein fouet par la baisse du niveau d’activité. La progression du nombre de chômeurs de plus de 50 ans atteint 28.70%, et ce en moins deux ans . Aucune inflexion n’est ici perceptible, aucun mouvement, et le taux de progression est le double de la progression du chômage total (+15.68%). Le phénomène est nouveau pour le pays, dans ces proportions. Malgré la progression de ces chiffres, il à noter que la part des personnes indemnisées est en recul constant, signe supplémentaire de la précarisation de la société. Au-delà d’un remaniement ministériel, présenté comme une solution à la défiance qui a saisi le pays vis-à-vis de l’exécutif, le Président se doit de changer de politique. Les inflexions probables de la situation, au regard du contexte global, ne suffiront pas à apporter une réponse réelle aux problèmes du pays. Ce sont déjà 23 mois qui ont été perdus par le Président dans un mandat qui en compte 60. Si ce dernier aime les courbes et les pourcentages, il n’est pas inutile de rappeler que 40% du temps qui lui est imparti par ses fonctions est déjà derrière lui. Le chef de file des députés du Parti Socialiste, Bruno Le Roux, indiquait le 25 mars que François Hollande ressentait une certaine injustice dans le résultat des élections municipales. L’injustice de faire payer l’échec national aux élus locaux du Parti socialiste. La déconnexion vis-à-vis du réel, elle aussi, vient de franchir un nouveau record.

 

Ventes voitures neuves février : -15% pour PSA

Ventes  voitures neuves février : -15% pour PSA

Nouveau plongeon pour les voitures surtout pour PSA. Les immatriculations de voitures neuves ont continué à plonger en février, de 12,1% en données brutes pour atteindre 143.366 unités, selon des chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).  Elles avaient déjà reculé de près de 14% l’an dernier et de 15% en janvier.  A nombre de jours ouvrables comparable, la baisse est limitée à 7,7%.  Les constructeurs français sont particulièrement à la peine, avec un recul des ventes de 15,5% de PSA Peugeot Citroën, plombé par sa marque Citroën et de 10,8% du groupe Renault malgré la forte progression enregistrée par sa marque à bas coûts Dacia.  Les groupes étrangers s’en sortent un peu mieux. Leurs immatriculations ont glissé dans l’ensemble de 10,2%. L’américain Ford souffre particulièrement (-33,4%) et le numéro un européen Volkswagen, qui avait limité la casse en 2012, lâche 7,5%. A l’inverse, le japonais Toyota Hyundai a connu une hausse de ses immatriculations de 12,3% et le coréen Hyundai-Kia de 5%.  Les ventes de véhicules utilitaires légers, un indicateur de l’activité des entreprises, ont baissé de 11,8% sur le mois de février.

 

chansons-poèmes de  g.bessay:

Renault : baisse de 15% de son résultat

Renault : baisse de 15% de son résultat

Renault a fait état jeudi d’une baisse de 15% de son résultat net, part du groupe, en 2012, exercice marqué par des cessions d’actions Volvo qui ont totalement désendetté le groupe. La marge opérationnelle du constructeur a été l’an dernier légèrement négative dans l’automobile, à hauteur de 25 millions d’euros. Le groupe a annoncé viser une marge opérationnelle positive de la division auto cette année si les marchés français et européen ne sont pas « significativement inférieurs » au niveau attendu. Le résultat net, part du groupe, est ressorti à 1,77 milliard d’euros et le groupe compte verser un dividende de 1,72 euro par action. Renault affichait fin 2012 une position nette de liquidité de 1,49 milliard d’euros, contre une dette de 299 millions fin 2011.

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

Immatriculations autos janvier : – 15%

Immatriculations autos  janvier : – 15%

La dégringolade continue pour les voitures pour ce premier mois de 2013. Les ventes de voitures neuves en France ont poursuivi en début d’année leur dégringolade de 2012, avec un plongeon de 15% en janvier à 124.952 véhicules écoulés, selon les chiffres communiqués vendredi par le Comité des constructeurs français de la ‘automobiles (CCFA). Les constructeurs français continuent de souffrir. Par rapport à janvier 2011, les ventes de PSA Peugeot Citroën ont chuté de 16,7%. Renault (incluant la marque à bas coûts Dacia) a limité les dégâts, mais affiche tout de même une baisse de 7,4%, selon le CCFA.

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 

Les immatriculations de voitures neuves : – 15%

Les immatriculations de voitures neuves : – 15%

 

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 7,8% en octobre en données brutes, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d’automobile (CCFA). La variation en données corrigées des jours ouvrables est plus prononcée (-15,8%). Le mois dernier a compté en effet 23 jours ouvrables, contre seulement 21 pour octobre 2011. Il s’est immatriculé 162.411 voitures particulières neuves dans l’Hexagone en octobre de cette année. En septembre, les immatriculations de voitures neuves avaient baissé de 18,3% en données brutes, et de 10,1% en données corrigées des jours ouvrables. Le groupe PSA a enregistré une baisse de 5,0% en octobre en données brutes, avec une recul de 5,1% pour la marque Peugeot et de 4,9% pour Citroën. Le groupe Renault a vu pour sa part ses immatriculations chuter de 26,4% avec une dégringolade de 27,2% pour la marque au losange et une baisse de 22,6% pour la marque low cost Dacia. Au cours des 10 premiers mois de l’année, le marché automobile est ainsi en baisse de 13,3% (-13,7% à jours comparables).

 

 

Les immatriculations de voitures neuves : – 15%

Les immatriculations de voitures neuves : – 15%

 

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 7,8% en octobre en données brutes, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d’automobile (CCFA). La variation en données corrigées des jours ouvrables est plus prononcée (-15,8%). Le mois dernier a compté en effet 23 jours ouvrables, contre seulement 21 pour octobre 2011. Il s’est immatriculé 162.411 voitures particulières neuves dans l’Hexagone en octobre de cette année. En septembre, les immatriculations de voitures neuves avaient baissé de 18,3% en données brutes, et de 10,1% en données corrigées des jours ouvrables. Le groupe PSA a enregistré une baisse de 5,0% en octobre en données brutes, avec une recul de 5,1% pour la marque Peugeot et de 4,9% pour Citroën. Le groupe Renault a vu pour sa part ses immatriculations chuter de 26,4% avec une dégringolade de 27,2% pour la marque au losange et une baisse de 22,6% pour la marque low cost Dacia. Au cours des 10 premiers mois de l’année, le marché automobile est ainsi en baisse de 13,3% (-13,7% à jours comparables).

 

 

123



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol