Archive pour le Tag '» !!!'

« Les manifestants sont complices des violences » !!! (Macron)

« Les manifestants sont complices des violences » !!! (Macron)

 

Comme d’habitude Macron ne peut s’empêcher de distiller des phrases agressives. Ainsi devant des maires réunis à l’Élysée, il a déclaré que les manifestants étaient complices des violences et du pire mettant ainsi dans le même sac les voyous et les autres. Sans beaucoup de nuances Macon a par ailleurs affirmé qu’il était pour la démocratie du débat et non pour la démocratie de l’émeute. Une opposition évidemment simpliste, caricaturale et provocatrice. Visiblement Macron a vraiment du mal à endosser le costume du président de la république dans le rôle central consiste à assurer l’unité du pays et la mobilisation des Français au service de l’intérêt général. Bien sûr les déviances de certaines manifestations discréditent par exemple le mouvement d gilet jaune. De la même manière qu’on peut regretter les contradictions des leaders autoproclamés largement responsables de l’affaiblissement des manifestations des gilets jaunes. Le problème c’est que Macron se nourrit beaucoup de mots à bon compte. Il est davantage dans la posture d’un commentateur qui persifle que dans celle d’un responsable qui assure la gestion de problèmes sociaux économiques. On se demande encore pourquoi il n’a pas répondu à l’appel de la CFDT qui demandé une sorte de Grenelle sur des grandes questions sociales. D’une certaine manière on peut se demander s’il n’y a pas une complicité de fait  entre certains leaders des gilets jaunes et le gouvernement pour perpétuer les désordres. De leur côté, les gilets jaunes  sont incapables de désigner une coordination qui pourrait négocier avec le gouvernement. Et de son côté, le gouvernement, n’a aucune perspective crédible de médiation. Sa proposition de grand débat national n’est sans doute pas inutile mais on voit mal pourquoi elle va déboucher pour précisément répondre aux préoccupations qui ont alimenté la colère des gilets jaunes. « Je crois qu’aujourd’hui la place doit être au débat, à la réponse démocratique, et elle sera ensuite dans les urnes », selon Macon qui toutefois se refuse à une perspective d’élections législatives anticipées. Le chef de l’État se limite en effet pour l’instant à une vague perspective de référendum portant surtout sur des questions institutionnelles assez annexes voir sur des questions socio-économiques secondaires. En faite Macon exploite le retournement de l’opinion vis-à-vis des manifestations des gilets jaunes.

Selon plusieurs sondages successifs, une majorité de Français souhaite désormais l’arrêt du mouvement des gilets jaunes: 56% le 13 février pour Elabe, 52% le 17 février pour Ifop, et enfin 55% selon Odoxa lundi. Le 7 février, ils étaient encore une courte majorité (52%) à souhaiter la poursuite du mouvement pendant le grand débat selon une étude Youg, déjà bien loin des quelque 70% de soutien enregistrés en novembre 2018.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol