Archive pour le Tag '1000 €'

Gouvernement : et encore un chèque …. de 1000 € pour les chômeurs

Gouvernement : et encore un chèque …. de 1000 € pour les chômeurs

un chèque qui cette fois paraît justifié et sera bien apprécié par les chômeurs de longue durée en formation. Toutefois cela confirme la politique de chèques quasi journalière appliquée par le gouvernement pour satisfaire les différentes catégories sociales.

Former les chômeurs en particulier ceux de longue durée constituent un objectif essentiel non seulement pour les intéressés mais aussi pour l’économie. On peut seulement se demander s’il ne conviendrait pas plutôt que de multiplier les dispositifs de généraliser les aides aux entreprises pour toute embauche de chômeurs, jeunes ou vieux, chômeurs récents aux chômeurs de longue durée.

 Cette politique de distribution de chèques et de primes dispensent en faite gouvernement de prendre des mesures structurelles qui seraient susceptibles de redynamiser l’économie. Une stratégie fortement inspirée par une démarche électorale. Le ciblage paraît assez flou pour cette dernière mesure de 1000 € pour les chômeurs de longue durée;  il s’agirait pour la ministre du travail

« d inciter les demandeurs d’emploi de longue durée à aller vers» des formations en entreprise avec une promesse d’embauche, une prime de «1000 euros» .

Or aujourd’hui la demande de salariés formés est quasi générale dans tous les secteurs.

Technologies et société : un chien virtuel pour 1000 €

  • Technologies et société : un chien virtuel pour 1000 €

 

Officiellement le petit robot, sorte de chien virtuel, est surtout chargé de la sécurité dans l’habitat. En faite  comme il est aussi doté d’Alexa, on pourra aussi échanger avec l’appareil. Comme on arrête difficilement le progrès, cet appareil baptisé Astro, pourrait aussi faire office de chien virtuel. Normalement un chien dans les couts d’alimentation seront inférieurs aux chiens réels. Notons d’ailleurs que les aliments pour chats et chiens constituent souvent le rayon le plus important dans les supermarchés de nos sociétés modernes. Plus besoin d’alimentation donc, sinon peut-être un peu d’électricité.

L’avantage également c’est qu’il n’y aura plus la corvée de sortie du chien qui pourra soit se baladé seul dans le jardin ou dehors, soit resté à l’intérieur.

On imagine tous les progrès technologiques et sociétaux que permettra le chien Astro. Avec les développements techniques il sera même possible de se faire remplacer en réunion par ce chien très intelligent grâce en particulier à la fonction d’Alexa . Le produit sera commercialisé par Amazon qui en général ne se trompe pas de créneau marché porteur.

« Dans cinq ou dix ans, nous pensons qu’il y aura au moins un robot dans chaque maison », assure Dave Limp, paraphrasant quasiment Bill Gates et sa fameuse prédiction du jour où il y aurait un ordinateur par foyer. Amazon prévient déjà qu’Astro n’est pas son dernier robot. La question lancinante sera aussi de savoir si ce fameux chien techno sera ou non mordre les intrus. Et question existentielle fondamentale s’il faudra ou non leur mettre une muselière.

société : un chien virtuel pour 1000 €

  • Société : un chien virtuel pour 1000 €

 

Officiellement le petit robot, sorte de chien virtuel, est surtout chargé de la sécurité dans l’habitat. En faite  comme il est aussi doté d’Alexa, on pourra aussi échanger avec l’appareil. Comme on arrête difficilement le progrès, cet appareil vaptisé Astro, pourrait aussi faire office de chien virtuel. Normalement un chien dans les couts d’alimentation seront inférieurs aux chiens réels. Notons d’ailleurs que les aliments pour chats et chiens constituent souvent le rayon le plus important dans les supermarchés de nos sociétés modernes. Plus besoin d’alimentation donc, sinon peut-être un peu d’électricité.

L’avantage également c’est qu’il n’y aura plus la corvée de sortie du chien qui pourra soit se baladé seul dans le jardin ou dehors, soit resté à l’intérieur.

On imagine tous les progrès technologiques et sociétaux que permettra le chien Astro. Avec les développements techniques il sera même possible de se faire remplacer en réunion par ce chien très intelligent grâce en particulier à la fonction d’Alexa . Le produit sera commercialisé par Amazon qui en général ne se trompe pas de créneau marché porteur.

« Dans cinq ou dix ans, nous pensons qu’il y aura au moins un robot dans chaque maison », assure Dave Limp, paraphrasant quasiment Bill Gates et sa fameuse prédiction du jour où il y aurait un ordinateur par foyer. Amazon prévient déjà qu’Astro n’est pas son dernier robot. La question lancinante sera aussi de savoir si ce fameux chien techno sera ou non mordre les intrus. Et question existentielle fondamentale s’il faudra ou non leur mettre une muselière.

Retraite enseignants : déjà mal payés les enseignants vont perdre jusqu’à 1000 € par mois

 

 On sait que les salaires des enseignants sont déjà dérisoires au regard de leur formation et de leur responsabilité  (2 308 euros en moyenne par mois dans le premier degré et 2 781 euros dans le second). Par exemple par rapport à l’Allemagne ils sont payés moitié moins ! En compensation partielle en quelque sorte , il bénéficie d’une retraite calculée sur en gros 75% de  leur dernier salaire  (Leur pension est en moyenne de 2 603 euros brut par mois (2 054 euros dans le premier degré et 2 850 euros dans le second degré) et ils partent à la retraite à 61,3 ans en moyenne dans le premier degré et à 62,4 ans dans le second degré. Avec le régime envisagé  par Macron, ils risquent  d’être les principaux dindons de la farce ( avec les femmes salariées en carrière courte).

En effet la pension ne sera calculée sur le dernier salaire mais sur tous les salaires de la carrière. Or les salaires de début sont particulièrement bas et il faut atteindre la fin de carrière pour obtenir des rémunérations à pie satisfaisantes. Le calcul pour les enseignants est semblable à celui des autres fonctionnaires  avec cette différence notable est que la plupart des autres fonctionnaires touchent des primes importantes  qui pourront être intégrées dans la rémunération et donc compter dans le calcul de la retraite . Du coup, la perte subie par des enseignants pourrait atteindre de 600 à 1000 € par mois de pension. Le gouvernement face à la colère légitime assure qu’il va régulariser les salaires des enseignants mais cela représenterait de 10 milliards environ par an  (sans compter le coût des revendications d’autres fonctionnaires pourraient aussi se réveiller).

« Mais la montée en charge sera très progressive. Tous les droits acquis seront préservés et le nouveau régime ne sera applicable que pour les années qui restent à travailler avant la retraite, soit pour une très faible part de la pension globale ​», explique une source gouvernementale. Du coup, les revalorisations de primes seront étalées sur quinze ou vingt ans.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol