Archive pour le Tag 'on ne'

UE – Evasion fiscale : on ne parlera pas des multinationales

UE – Evasion fiscale : on ne parlera pas des multinationales

Le sommet européen parlera uniquement de la fiscalité des particuliers mais pas des multinationales. Sujet à la fois complexe et délicat eu égard aux relations entre pouvoir économique et pouvoir politique. « Nous n’avons pas l’intention de parler d’harmonisation de l’impôt sur les sociétés », a confié un diplomate européen. Et ce, en dépit de la polémique suscitée par les déclarations du président du conseil d’administration de Google, Eric Schmidt, et des révélations sur les pratiques du groupe informatique Apple pour contourner l’impôt.  Eric Schmidt a admis dimanche que « le droit fiscal international gagnerait très vraisemblablement à être réformé ». « Au moment où des familles doivent se serrer la ceinture », la fiscalité des entreprises « est à juste titre un sujet brûlant », écrit-il dans une tribune, tout en assurant que son groupe respectait la loi.  Google et d’autres groupes américains comme Amazon ou Starbucks sont sous le feu des critiques au Royaume-Uni car ils y payent peu voire pas d’impôts sur leurs milliards de livres de bénéfices gagnés dans le pays, grâce à des artifices comptables.  Aux Etats-Unis, une commission d’enquête parlementaire a mis en cause le complexe réseau de filiales étrangères utilisé par Apple pour contourner le paiement d’impôts sur des dizaines de milliards de dollars de bénéfices.   »Nous ne dépendons pas d’artifices fiscaux » et « ne dissimulons pas d’argent dans des paradis fiscaux », s’est défendu le patron d’Apple, Tim Cook, lors d’une audition mardi au Sénat américain. n »Ces abus doivent cesser de manière urgente », a réagi mardi Michael Jenning, un porte-parole de la Commission européenne. « Nous voulons des mesures qui rendent plus difficile aux entreprises le recours à des montages fiscaux », a-t-il poursuivi, même si l’exécutif européen reste impuissant sur ces dossiers qui requièrent l’unanimité des 27 Etats membres.  La Commission européenne avait relancé au printemps 2011 une proposition qui prévoyait de créer une « assiette commune pour l’impôt des sociétés », c’est-à-dire un régime unique pour le calcul du revenu imposable des entreprises exerçant leur activité dans l’UE.  Actuellement, les sociétés doivent se soumettre à 27 législations et traiter avec autant d’administrations fiscales. Mais ce projet est encore dans les cartons.  En cause notamment la position de l’Irlande, régulièrement accusée de faire le jeu des multinationales en proposant un impôt sur les sociétés particulièrement bas, de seulement 12,5% alors que la moyenne dans la zone euro est de 23%. D’après l’enquête parlementaire américaine, certains groupes comme Apple négocient même un taux encore plus bas, de moins de 2%.   »Nous avons un système fiscal tout à fait transparent », s’est récemment défendu le ministre des Finances, Michael Noonan, dont le pays occupe la présidence de l’UE jusqu’à fin juin.  En outre, « si des entreprises étrangères, notamment américaines, sont attirées par l’impôt sur les sociétés en Irlande, il y a des critères bien plus importants: le fait que nous parlions anglais, que nous soyons dans la zone euro », a-t-il plaidé.  Dans ce contexte, l’heure est plus à un nouvel « élan » pour lutter contre les montages fiscaux, en espérant que le thème de l’harmonisation des taux d’imposition des sociétés s’impose progressivement, a indiqué une source diplomatique.  Sur la table, figurent des propositions de Bruxelles rendues publiques fin 2012 qui encouragent les Etats membres à renforcer leurs conventions en matière de double imposition, pour empêcher que les entreprises échappent à l’impôt.

 

Hollande : on ne savait pas que la crise serait longue !! Un aveu d’incompétence

Hollande : on ne savait pas que la crise serait longue !!

 

Le pire aveu de Hollande sur son absence d’analyse de la crise ; Son entrée en matière pour son intervention. Un aveu qui démontre le lien ésotérique de la politique avec les réalités économiques et sociales ; une crise pourtant commencée (ou plutôt accentuée) en 2009 ! Qui ne pouvait évidemment se résoudre en quelques mois ou en quelques années ; Merkel a d’ailleurs affirmé que la crise durerait une dizaine d’années. Même si on peut contester la stratégie qu’elle impose à l’Europe, force est de reconnaître que le diagnostic est juste ; d’abord une crise économique caractérisée par une perte de compétitivité des vieux pays développés et une absence de régulation des échanges mondiaux ; avec des inégalités des conditions de concurrence (économiques, sociales, fiscales, environnementales etc.). Une crise de croissance, de son contenu, de son volume. Une crise sociale avec le chômage et  les inégalités croissantes. Une crise financière caractérisée par un endettement public incontrôlé depuis 30 ans. Une crise de la régulation économique maintenant dominée par une financiarisation scandaleuse. Une crise culturelle qui se manifeste par la perte des valeurs de solidarité et d’effort, un repli sur soi, l’individualisme comme refuge. Une crise environnementale générée par un productivisme qui empoisonne la nature et ce que nous consommons. Une crise générale de gaspillages des ressources. Autant d’éléments à caractère systémique qui interagissent les uns sur les autres. Une Europe aussi sans réel projet autre que la libéralisation des échanges de biens. Bref une Europe réduite à un marché ou chaque pays défend ses seuls intérêts. Une Europe fourre-tout avec des pays trop différents qui faussent les conditions économiques et sociales. Hollande découvre enfin la réalité ; pas étonnant il  n’y a jamais eu de projet économique crédible au PS (c’est Collomb, le maire PS de Lyon qui le dit). Evidemment le bricolage que propose Hollande avec sa boite à outils n’est pas à la dimension du problème et il rêve encore quand il parle de croissance en 2013 et d’inversion de la courbe du chômage. Conclusion, une crise aussi démocratique et politique car on se demande comment on peut élire des présidents aussi incompétents.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol