Division par deux des pesticides ?

Division par deux des pesticides ?


Encore une promesse qui peut-être ne sera pas davantage tenu que les précédentes puisqu’une action lancée en 2008 visait déjà une baisse de 50 % de l’utilisation des produits phytosanitaires en 10 ans . Rebelote en 2015 avec un résultat aussi peu efficient. Et maintenant c’est l’échéance de 2030 qui est visée pour une division par deux des pesticides. Ecophyto lancé en 2008, visait déjà une baisse de 50% de l’utilisation des produits phytosanitaires en dix ans. Un deuxième plan, en 2015, reprenait ce même objectif mais plus tard et sans grand succès.

L’indicateur de référence du gouvernement dans ce chantier est le « Nodu » (Nombre de doses unité). Il prend en compte les quantités de pesticides vendues et les surfaces traitées, aux doses maximales homologuées. La France est passée de 82 Nodu en 2009 à 120,3 en 2018 pour ensuite revenir à 85,7 en 2021. Bref une augmentation en 15 ans !

Le gouvernement français a présenté lundi sa nouvelle stratégie de réduction de moitié l’usage des pesticides à l’horizon 2030 par rapport à la période 2015-2017, grâce notamment à l’accélération du développement de solutions alternatives.

Le gouvernement se dit favorable à une « nouvelle approche » basée sur « l’accélération du développement de solutions alternatives non-chimiques et chimiques pour mieux se préparer au potentiel retrait de certaines substances actives », explique un communiqué du ministère de l’Agriculture. Les premiers plans d’actions développés en coopération avec les diverses filières agricoles doivent être dévoilés en décembre.

période 2015-2017. Cet objectif contraignant de la Commission européenne a en effet été repris dans le texte adopté mardi dernier par les eurodéputés de la commission Environnement (47 voix pour, 37 voix contre, 2 abstentions).

Ce compromis, endossé par les élus de gauche et les centristes du groupe Renew, a même relevé à 65% l’objectif de réduction, à même échéance, des « produits les plus dangereux », contre 50% proposés par Bruxelles. Une cible à laquelle le PPE (droite) s’est farouchement opposé, à l’unisson des organisations agricoles majoritaires.

0 Réponses à “Division par deux des pesticides ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol