Immobilier : le marché de maisons neuves s’écroule

Immobilier : le marché de Maisons neuves s’écroule


Le marché des maisons neuves subit aussi comme le reste du secteur la crise des crédits et de la solvabilité des acquéreurs. Le marché s’écroule littéralement.

Les ventes ont chuté de plus de 38%, entre juillet 2022 et juillet 2023 (, selon la Fédération française du bâtiment (FFB). Sur les sept premiers mois de l’année, 303.000 mises en chantier (logements réellement commencés, NDRL) ont été enregistrées. Comme en 1991, année qui a précédé les points bas historiques de 1992 et de 1993.

En cause comme pour l’ensemble de l’immobilier des taux de crédit qui s’envole après les relèvements successifs de la banque centrale européenne. Des taux démentiels qui vont se situer entre 4 et 5 %. Mécaniquement un candidat à l’accession à la propriété qui disposait d’une capacité d’emprunt de 200 000 € ne peut plus prétendre qu’à 160 000 €.
«Si rien n’est fait dans le projet de loi de finances 2024 pour enrayer la chute, nous allons droit à la catastrophe en 2024 et 2025», alerte Olivier Salleron, président de la FFB qui table sur 150.000 suppressions d’emplois dans le bâtiment d’ici 2025.

Entre le 1er semestre 2022 et le 1er semestre 2023 les ventes s’effondrent de 35% dans l’individuel diffus comme dans la promotion immobilière ;

En rythme annuel sur les 7 premiers mois de 2023, nous enregistrons 303 000 mises en chantier de #logements, comme en 1991, avant les points bas historiques de 1992 et 1993 (≈ 275 000 unités).

Paradoxalement Macro va encore réduire les aides au logement. Le président de la République a souvent pointé du doigt le coût trop élevé à son goût des aides au logement – qui s’élèvent à 38 milliards d’euros par an, selon le dernier rapport sur les Comptes du logement -. En oubliant que le secteur rapporte aussi plus de 90 milliards d’euros.

Le problème n’est pas seulement financier il est aussi culturel. L’intelligence il y a au nom de prétexte environnementaux peut aussi concentrer de plus en plus les populations dans les zones urbaines et les empiler dans des immeubles de plus en plus hauts.

0 Réponses à “Immobilier : le marché de maisons neuves s’écroule”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol