Encore un conseil de la Refondation bidon

Encore un conseil de la Refondation bidon

Beaucoup de syndicats refuse l’invitation nouvelle de Macon au conseil national de la Refondation de jeudi. Un conseil national de la Refondation en mort cérébrale qui ne sert à rien, n’a aucune légitimité et constitue seulement les gadgets de la république pour contourner les organismes officiels de la concertation. Bref une sorte de transgression monarchique permanente de Macon vis-à-vis des institutions démocratiques y compris le Parlement.

À la suite de FO, CFE-CGC et Solidaires, la CGT a décliné l’invitation d’Emmanuel Macron au Conseil national de la refondation de jeudi. Le CNR voulu par le chef de l’Etat pour « bâtir des consensus » peine à trouver sa place dans la vie politique et syndicale.

Dans un communiqué transmis vendredi, FO avait de son côté brocardé l’instance qui conduit à « diluer » la parole des syndicats et « affaiblit le rôle des acteurs sociaux ». « Pour FO, il n’y a qu’un seul CNR, issu de la résistance à la fin de la Seconde Guerre mondiale », s’était agacée l’organisation. La CFE-CGC continue elle aussi à repousser l’invitation, « pointant une opération de vitrine, de communication avec l’accaparement grossier de l’acronyme du Conseil national de la résistance », explique son président François Hommeril. « Solidaires n’a pas de temps à perdre à voir Macron à l’Elysée », a également lancé le co-délégué de l’organisation, Simon Duteil. « Le CNR c’est de la communication! C’est de l’agitation! », a dénoncé le syndicaliste qui attend des « actes forts sur les questions écologiques et sociales ».

Un an après son lancement, Emmanuel Macron réunit le CNR pour « fixer un cap » à la poursuite des travaux de cette instance. Lancée pour « bâtir des consensus », elle se décline en plusieurs thèmes (« bien vieillir », « climat et biodiversité », logement, jeunesse, travail…), autour desquels il compte rassembler forces politiques, partenaires sociaux, représentants d’entreprises et associations.

Dans les faits, les deux premiers rendez-vous ont été largement boudés par les partis d’opposition et les syndicats qui ne seront pas présents jeudi.

0 Réponses à “Encore un conseil de la Refondation bidon”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol