Moscou 9 mai : micro défilé et nervosité

Moscou 9 mai : micro défilé et nervosité


La célébration le 9 mai à Moscou a été caractérisée par un défilé relativement minimaliste par rapport aux habitudes. On a en particulier annulé l’exhibition aérienne en raison de problèmes de sécurité. De la même manière, le discours de Poutine a été relativement réduit sur le fond comme sur la forme et bien loin des ambitions énoncées précédemment. La crainte d’attentats en Russie explique aussi cette commémoration relativement réduite.

Le défilé militaire sur la place Rouge a surpris de nombreux spécialistes, tant par sa rapidité que par le peu d’équipements déployés. Un seul et unique char, un antique T-34 de la Seconde Guerre mondiale, suivi d’autres véhicules blindés de plus petite envergure, a été exhibé par l’armée russe.

«Le défilé de la victoire à Moscou ce matin a été réduit à sa portion congrue», affirme l’historien militaire Cédric Mas sur Twitter. Le discours même du président Vladimir Poutine a été particulièrement succinct.

Lundi, officiellement en raison de mauvaises conditions météorologiques, Moscou avait déjà annulé le défilé aérien dont le sommet devait être le survol par l’Iliouchine Il-80, surnommé l’«avion de l’apocalypse», de la capitale russe.

0 Réponses à “Moscou 9 mai : micro défilé et nervosité”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol