L’humiliation de Poutine et le risque nucléaire

L’humiliation de Poutine et le risque nucléaire

 

 

La CIA qui ne s’est guère trompée jusqu’alors sur l’évolution de la guerre en Ukraine et sur le déterminisme de Poutine avertit qu’une trop forte humiliation de Poutine pourrait être de nature à faire émerger le risque nucléaire.

 

D’une certaine manière,  Poutine joue aussi l’avenir de son régime avec la guerre en Ukraine. Il lui faut en effet absolument une victoire pour ne pas être discrédité dans son propre pays. Jusque-là Poutine a surtout enregistré des déconvenues. La dernière est celle de la destruction du vaisseau amiral abattu par l’Ukraine. E Moskva, vaisseau amiral russe en mer Noire, a coulé lors de son remorquage, jeudi 14 avril, après été considérablement endommagé dans un premier temps. Moscou avait évoqué un incendie accidentel et une explosion de munitions à bord, tandis que Kiev avait affirmé avoir touché le navire avec un missile., il s’agit pour l’armée russe de l’un de ses plus gros revers et d’une humiliation majeure.

 

Dans le Dombass, la bataille risque d’être rude. L’enjeu pour Poutine et d’annexer ces territoires et de couper les accès maritimes de l’Ukraine. En cas de nouvelle défaite, Poutine pourrait alors bien être tenté d’utiliser l’arme nucléaire tactique pour écraser  totalement les zones ukrainiennes visées. La question se poserait alors de l’enchaînement de la terreur car l’OTAN ne pourrait pas rester complètement indifférente à ce massacre et aux autres tentatives désespérées de Poutine.

.

 

0 Réponses à “L’humiliation de Poutine et le risque nucléaire”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol