Prix des carburants: bientôt à deux euros

Prix des carburants: bientôt à deux euros

 

 

On voit mal ce qui pourrait freiner la hausse du carburant qui va bientôt atteindre des sommets proches de deux euros. D’abord pour le SP 98, puis le SP 95, enfin le gazole. Les prix sont déjà supérieurs à ceux record de 2012.

En cause évidemment le contingentement de la production par les pays de l’OPEP et ses alliés. Un contingentement cette fois assez bien respectée et d’autant mieux lorsque le prix des cours assure des revenus plus substantiels aux pays producteurs.

Face à cet régulation de l’offre, la demande progresse au rythme d’une croissance qui a trouvé du dynamisme en 2021. À cela s’ajoute des pressions environnementales qui ont freiné voir geler les investissements dans toutes les énergies réduisant aussi le volume de l’offre. S’ajoute à cela le cout des réglementations écologistes. Dans certaines stations déjà le prix du carburant approche les deux euros y compris pour le gazole.

L’autre élément déterminant concernant le prix du carburant tient à l’importance de la fiscalité. En France cette fiscalité représente 60 % du prix global et l’État n’entend pas renoncer à cette aubaine fiscale. Au mieux il distribuera quelques chèques aux plus défavorisés.

 

La TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) est un impôt prélevé sur les produits pétroliers ainsi que sur d’autres produits énergétiques mis en vente et destinés à être utilisés comme carburants ou combustibles de chauffage, selon l’Article 265 du Code des douanes.

Il s’agit d’une mesure qui remplace l’ancienne TIPP : Taxe Intérieure de consommation sur les Produits Pétroliers, mise en place en 1928 qui devait permettre à l’industrie du raffinage de pouvoir s’organiser.

Elle a été mise en place par l’administration des douanes. Son montant est décidée par la Loi de finances et peut également être majorée par les régions.

La TICPE a été instaurée dans le but d’aider le financement du transfert de compétences des départements et les régions : financement RSA, réseaux routiers départementaux, formation professionnelle ainsi que des infrastructures de transport.

Elle permet également de financer en grande partie le budget de l’Etat. Elle se classe au 4ème ou 5ème rang des recettes publiques après la TVA, la CSG, l’impôt sur le revenu, l’impôt sur les sociétés et éventuellement la contribution économique territoriale.

0 Réponses à “Prix des carburants: bientôt à deux euros”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol