Covid : Macron, un président de crise sanitaire

 

 

Une nouvelle fois la France enfonce dans une crise sanitaire avec un président qui y consacre l’essentiel de son activité. La plupart des grandes réformes sont d’ailleurs mises sous le coude non seulement du fait de la crise sanitaire mais aussi de conditions sociales et politiques qui ne sont pas réunies.

Il paraît vraisemblable désormais que la fin du quinquennat de Macon sera encore marquée par la gestion Covid. Il paraît en effet peu vraisemblable que toute la population puisse être vacciné attend d’ici la fin de l’année. Le phénomène n’est évidemment pas seulement français. En Europe d’ici la fin de l’année on aura peut-être atteint seulement 70 % de vaccinés. Par ailleurs il est vraisemblable que le nombre de variants en attendant va continuer de croître dans l’espace mondial qui compte nombre de pays qui souffrent de sous vaccination. En Afrique par exemple où le taux de vaccination tourne autour de 1 %.

Faute de pouvoir afficher son réformisme le président d’une certaine manière s’est donc reconverti en une sorte d’infirmier en chef. Un rôle normalement dévolu au ministre de la santé voire à l’administration.

En se consacrant totalement à la gestion de la crise sanitaire le président de la république prend cependant un risque considérable : celui de n’être jugé que sur les résultats de cette gestion. Or rien n’indique que la crise sanitaire sera maîtrisé de manière significative d’ici les élections présidentielles.

0 Réponses à “Covid : Macron, un président de crise sanitaire”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol