Les conditions de Suez pour un dialogue avec Veolia

Les conditions de Suez pour un dialogue avec Veolia

Comme le gouvernement a souhaité un dialogue entre Veolia et Suez, cette dernière société fait preuve de bonne volonté mais en posant des conditions qui ne seront pas forcément du goût de Veolia. Bref quelque chose comme je t’aime moi non plus à commencer par le prix proposé par Veolia pour l’action de Suez, aussi des assurances que Veolia sera bien en peine de tenir.

 

Dans un entretien au Figaro publié sur le site internet du quotidien, Philippe Varin explique que le conseil d’administration de Suez serait prêt à rencontrer Antoine Frérot, le PDG de Veolia, à condition notamment que Veolia remonte le prix de son offre actuellement à 18 euros par action Suez.

Philippe Varin demande aussi à ce que les engagements sociaux pris par Veolia portent sur une durée de quatre ans et concernent aussi les salariés de Suez hors de France.

Le président de Suez exige également que Suez puisse exposer sa réaction au projet devant les administrateurs de Veolia.

« Le conseil de Suez pourrait accepter à sa demande de le recevoir pour parler de cette proposition, à plusieurs conditions », déclare au Figaro Philippe Varin à propos d’une rencontre entre Antoine Frérot et le conseil de Suez.

« Veolia doit offrir un prix bien supérieur à 18 euros par action Suez », dit-il.

Fin février, le conseil d’administration de Suez a rejeté l’offre de rachat de son concurrent Veolia, jugeant entre autres le prix proposé de 18 euros insuffisant.

Suez tente depuis l’été dernier d’échapper à un projet de rachat par son grand rival français, devenu son premier actionnaire après le rachat d’un bloc de 29,9% détenu par Engie.

0 Réponses à “Les conditions de Suez pour un dialogue avec Veolia”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol