Doublement des surfaces bio en France ?

Doublement des surfaces bio  en France ?

Le bio est évidemment à la mode en France mais les productions sont encore bien insuffisantes pour satisfaire la demande. Environ la moitié des productions bio viennent  de l’étranger en raison de conditions économiques et sociales plus favorables. Un problème de conversion des mentalités mais aussi d’établissement de conditions économiques équitables par rapport aux importations.

 

C’était l’objectif fixé par le gouvernement pendant le quinquennat de passer de 6,5% à 15% de surfaces agricoles en bio entre 2017 et 2022. Un objectif impossible à atteindre

Fin 2019, 8,5% des terres étaient consacrées à une production en conversion ou déjà certifiée agriculture biologique (AB). « On sera probablement autour de 9,5 ou 10% pour l’année 2020″, prédit Guillaume Riou, le président de la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab), lui aussi pessimiste. Au regard des dynamiques en cours, un rapport sénatorial publié l’an dernier invitait d’ores et déjà le gouvernement à renommer son plan Ambition bio 2022 « Ambition bio (au mieux) 2026″. 

Après l’échec du Grenelle de l’environnement de 2008, qui visait les 15% de surfaces en bio dès 2013, la France risque une nouvelle fois de manquer sa cible.

0 Réponses à “Doublement des surfaces bio en France ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol