La hausse des matières premières prélude à une plus large inflation ?

La hausse des matières premières prélude à une plus large inflation ?

 

 

La hausse des coûts de production découle surtout de l’augmentation du prix des matières premières. Les matières premières dont  la hausse évolue entre plus 10 et 40 %. Le cuivre, lui s’envole et voit son prix doubler. Nécessairement,  cette hausse des coûts de production devra se faire sentir sur les prix industriels et les prix des biens manufacturiers.

L’indice FIM Mecastar de la fédération a ainsi enregistré des augmentations de 10% à 40% sur la période septembre-décembre 2020 pour plusieurs matières premières comme l’aluminium, le bronze en lingot, le fil de cuivre, le laiton en lingot…

Cela s’explique entre autres par la forte reprise économique au cours du second semestre, notamment dans l’industrie et le bâtiment, ainsi que par la demande asiatique et en particulier chinoise très soutenue, alors que les producteurs avaient réduit leur production pour s’adapter à une demande en berne au moment des confinements.

Les utilisateurs de plastiques sont dans la même situation avec un « phénomène de raréfaction, de pénurie [qui] provoque une forte hausse des prix », constate Jean Martin, délégué général de Polyvia, la fédération professionnelle du secteur plasturgie et composites. En janvier, les augmentations de prix se sont établies entre 5% et 25%.  »On voit apparaître, et c’est encore plus inquiétant, des ruptures », souligne-t-il.

 

0 Réponses à “La hausse des matières premières prélude à une plus large inflation ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol