La militante humanitaire saoudienne libérée

La militante humanitaire saoudienne libérée

Les pressions occidentales ont sans doute pesé pour que l’Arabie s’habite libère la militante humanitaire, ce qui vient d’être fait après 1000 jours passés en prison. Jugée par un tribunal anti-terroriste, la militante saoudienne des droits humains Loujain Al-Hathloul risquait 20 ans de prison. Condamnée en décembre 2020 à cinq ans et huit mois de prison, elle vient d’être libérée après plus de mille jours de détention.

 Loujain Al-Hathloul a été arrêtée avec d’autres militantes en mai 2018, peu de temps avant la levée de l’interdiction de conduire imposée aux Saoudiennes, une réforme pour laquelle elles militaient. Selon le ministre saoudien des affaires étrangères Fayçal ben Farhan Al-Saoud, la jeune femme de 31 ans est accusée d’avoir été en contact avec des États «hostiles» au Royaume et d’avoir transmis des informations confidentielles. Mais sa famille affirme que le gouvernement saoudien n’a apporté aucune preuve tangible à l’appui de ces accusations.

«Ils disent qu’elle est une terroriste, en réalité, c’est une humanitaire, une militante et une femme qui veut simplement un monde plus juste», s’insurge sa sœur. Le 28 octobre dernier, Loujain Al-Hathloul avait entamé une grève de la faim en prison avant de l’interrompre deux semaines plus tard. Victime de harcèlement sexuel et de torture, la détenue aurait également raconté à ses proches que l’ancien conseiller royal Saud al-Qahtani aurait menacé de la violer et de la tuer, ce que nient vigoureusement les autorités saoudiennes.

0 Réponses à “La militante humanitaire saoudienne libérée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol