Biden : fermeté face à la Chine

Biden : fermeté face à la Chine

Je n’hésiterai jamais à faire usage de la force pour défendre les intérêts vitaux du peuple américain et de nos alliés lorsque ce sera nécessaire. » A déclaré Biden après son entretien téléphonique avec le président chinois.

 

Le président américain a exprimé ses «profondes inquiétudes» concernant les pratiques économiques «injustes et coercitives» de Pékin, la répression à Hongkong et les «violations des droits humains» dans le Xinjiang où vit la minorité musulmane ouïghoure. Les deux dirigeants ont aussi échangé, selon le compte rendu de la Maison Blanche, sur la pandémie de Covid-19 et les «défis communs» que représentent la sécurité sanitaire mondiale et le changement climatique.

 

Joe Biden avait rappelé le mois dernier au Premier ministre japonais Yoshihide Suga «l’engagement indéfectible» des États-Unis à protéger le Japon, y compris l’archipel inhabité des Senkaku, appelé Diaoyu en chinois et revendiqué par Pékin. Dans un appel téléphonique mercredi, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a exprimé auprès de son homologue japonais, Toshimitsu Motegi, son «inquiétude» face aux incursions de la Chine dans les eaux japonaises. Blinken a réaffirmé que l’archipel des Senkaku tombait sous le coup du traité liant les deux nations pour se défendre en cas d’attaque, selon le porte-parole du département d’État, Ned Price.

 

. S’il a clairement affiché sa volonté de rupture avec la politique étrangère de Donald Trump, c’est l’un des rares dossiers où il pourrait, sur le fond, prôner une certaine continuité avec son prédécesseur. Dans un entretien diffusé dimanche sur CBS, Joe Bien a prévenu que la rivalité entre les États-Unis et la Chine prendrait la forme d’une «compétition extrême», tout en assurant qu’il voulait éviter un «conflit» entre les deux pays. Interrogé sur son homologue chinois, il avait ajouté: «Il est très dur. Il n’a pas, et je ne dis pas cela comme une critique, c’est juste la réalité, il n’a pas une once de démocratie en lui».

 

Un haut responsable de l’administration, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a par ailleurs réaffirmé mercredi que les taxes douanières sur les produits chinois mises en place sous la présidence Trump restaient pour l’heure en place, dans l’attente d’un réexamen global de la stratégie commerciale américaine. 

0 Réponses à “Biden : fermeté face à la Chine”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol