• Accueil
  • > santé
  • > Pandémie : tout dépend des variants selon le Pr Fontanet

Pandémie : tout dépend des variants selon le Pr Fontanet

Pandémie : tout dépend des variants selon le Pr Fontanet

Pour l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique , la pandémie dépend essentiellement des bases des variants notamment britanniques «Si on continue sur cette trajectoire (…), on atteindra 30-35% à la mi-février et le nombre d’admissions à l’hôpital sera alors autour de 2.000 par jour. Le variant deviendra majoritaire autour du 1er mars», indique ce membre du Conseil scientifique, dont les recommandations guident l’exécutif.

 

Comme membre du conseil scientifique, l’intéressé ne veut quand même pas contredire trop fortement la politique sanitaire du gouvernement et déclare prudemment qu’un confinement, «s’il avait été accepté par la population, aurait permis de soulager les hôpitaux et de reprendre le contrôle de l’épidémie».

 

En creux, cela signifie que le gouvernement a commis une grave erreur en ne prenant pas des mesures plus restrictives dès maintenant et notamment à l’occasion des vacances de février en autorisant la mobilité des personnes et donc du virus. Du coup,  l’expert reprend des arguments qui sont ceux du gouvernement et non de la compétence médicale quand il déclare :

«Mais le coût économique, social et scolaire aurait été très élevé», a-t-il souligné. «Du coup, le gouvernement a choisi de laisser une dernière chance au non-reconfinement, au risque de voir la situation sanitaire se dégrader encore et d’être contraint plus tardivement au reconfinement». Une dernière précaution oratoire pour dire quand même que les pouvoirs publics auront comme une grave erreur si les chiffres sont aussi mauvais que ce qu’il prévoit.

0 Réponses à “Pandémie : tout dépend des variants selon le Pr Fontanet”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol