Birmanie : des milliers de manifestants .

Birmanie : des milliers de manifestants

 

Plusieurs manifestations ont eu lieu en Birmanie pour protester contre le nouveau coup d’État militaire. La dirigeante, Aung San Suu Kyi, a en effet été éjectée du pouvoir avec son équipe et mise en prison. Le motif de son arrestation est surréaliste:  elle aurait contrevenu aux règles commerciales pour avoir importé 6 talkies-walkies. La vérité est plus dramatique, c’est que le parti de l’ancienne dirigeante avait largement gagné les élections du 8 novembre et menaçait  d’éjecter les militaires d’un pouvoir où ils conservaient encore plusieurs portefeuilles ministériels importants.

Le cynisme des militaires s’appuie en outre sur le soutien de la Chine qui évidemment n’est pas vraiment un modèle de démocratie et pratique aussi quotidiennement la dictature et la répression. Des milliers de personnes ont défilé dimanche pour une deuxième journée dans la plus grande ville du Myanmar pour protester contre le renversement par la junte militaire et la détention du dirigeant élu Aung San Suu Kyi la semaine dernière.

Les manifestants à Yangon ont porté des ballons rouges – la couleur représentant le Parti de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Suu Kyi – et ont scandé: «Nous ne voulons pas de dictature militaire! Nous voulons la démocratie! » En milieu de matinée, une centaine de personnes s’étaient également rassemblées dans la ville côtière de Mawlamine, au sud-est, et des étudiants et des médecins se rassemblaient dans la ville de Mandalay.

 

Plusieurs manifestations ont eu lieu en Birmanie pour protester contre le nouveau coup d’État militaire. La dirigeante, Aung San Suu Kyi, a en effet été éjectée du pouvoir avec son équipe et mise en prison. Le motif de son arrestation est surréaliste:  elle aurait contrevenu aux règles commerciales pour avoir importé 6 talkies-walkies. La vérité est plus dramatique, c’est que le parti de l’ancienne dirigeante avait largement gagné les élections du 8 novembre et menaçait  d’éjecter les militaires d’un pouvoir où ils conservaient encore plusieurs portefeuilles ministériels importants.

Le cynisme des militaires s’appuie en outre sur le soutien de la Chine qui évidemment n’est pas vraiment un modèle de démocratie et pratique aussi quotidiennement la dictature et la répression. Des milliers de personnes ont défilé dimanche pour une deuxième journée dans la plus grande ville du Myanmar pour protester contre le renversement par la junte militaire et la détention du dirigeant élu Aung San Suu Kyi la semaine dernière.

Les manifestants à Yangon ont porté des ballons rouges – la couleur représentant le Parti de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Suu Kyi – et ont scandé: «Nous ne voulons pas de dictature militaire! Nous voulons la démocratie! » En milieu de matinée, une centaine de personnes s’étaient également rassemblées dans la ville côtière de Mawlamine, au sud-est, et des étudiants et des médecins se rassemblaient dans la ville de Mandalay.

0 Réponses à “Birmanie : des milliers de manifestants .”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol