• Accueil
  • > politique
  • > Démocratie et liberté : les États-Unis durcissent le ton avec les Chinois

Démocratie et liberté : les États-Unis durcissent le ton avec les Chinois

Démocratie et liberté : les États-Unis durcissent le ton avec les Chinois

 

Les Chinois espéraient une modification des relations avec les États-Unis après le départ de Trump. Leurs déclarations publiques plus modérée que précédemment témoignent de l’adoucissement de leur diplomatie. Cependant Il paraît peu probable que les tensions diminuent entre les États-Unis et la Chine si l’on en juge par la mise en demeure du- secrétaire d’État américain Antony Blinken de respecter les droits de l’homme et les valeurs démocratiques au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong, a déclaré le département d’État.

Blinken a également exhorté la Chine à condamner le coup d’État militaire au Myanmar, et il a réaffirmé que Washington travaillera avec ses alliés pour tenir la Chine responsable des efforts visant à menacer la stabilité de l’Indo-Pacifique, y compris à travers le détroit de Taiwan, a déclaré le département dans un communiqué.

.Le département d’État américain a aussi déclaré qu’il était «profondément troublé» par les informations faisant état d’abus sexuels contre des femmes dans les camps d’internement pour Ouïghours et autres musulmans du Xinjiang.

Biden lui-même a montré peu de signes qu’il était pressé de s’engager avec Pékin, décrivant jeudi la Chine comme «notre concurrent le plus sérieux» et affirmant que Washington continuerait à faire face à ce qu’il a décrit comme «l’attaque de la Chine contre les droits de l’homme, la propriété intellectuelle et la gouvernance mondiale. ».

« Mais nous sommes prêts à travailler avec Pékin, quand il est dans l’intérêt de l’Amérique de le faire », a-t-il ajouté.

La Chine compte cependant sur la prise en compte de la realpolitik par la nouvelle administration américaine.  Le Global Times, un tabloïd dirigé par le journal du Parti communiste chinois, le Quotidien du Peuple, a déclaré samedi dans un éditorial qu’il s’attendait à ce que l’administration Biden continue de parler dur tout en améliorant la coopération dans certains domaines.

« C’est évidemment différent de la période ultérieure de l’administration

0 Réponses à “Démocratie et liberté : les États-Unis durcissent le ton avec les Chinois”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol