GameStop : phénomène passager ou structurel

GameStop : phénomène passager ou structurel

L’agitation provoquée par les boursicoteurs particuliers a été traitée avec un certain dédain par les opérateurs traditionnels considérant qu’il s’agissait d’un mouvement d’humeur d’apprentis sorciers qui ne connaissent pas grand-chose à la valorisation boursière. En tout cas cet événement a secoué Wall Street et la profession. Au point d’ailleurs que la directrice du Trésor américain a décidé d’ouvrir une réflexion sur les problèmes de volatilité des marchés.

Ce qui est reproché en fête aussi qu’auteur particulier c’est d’avoir spéculé et donc porter préjudice aux intérêts des perdants. Ce qu’ils ont fait c’est de spéculer à la hausse tandis que les opérateurs de la vente à perte de spéculent, eux,  à la baisse mais au total le résultat est le même. D’autres actions de particuliers sont en cours notamment sur certaines matières premières comme l’argent ( métal précieux nécessaire dans les industries de nouvelle technologie).

La question se pose d’un point de vue de l’intérêt général de savoir s’il convient de mettre en œuvre de nouvelles mesures de régulation vis-à-vis de ses actions groupées de particuliers boursicoteur tout autant que vis-à-vis de la vente à perte et autres moyens de spéculer.

Yellen a donc convoqué les dirigeants de la SEC, de la CFTC, du Federal Reserve Board et de la Federal Reserve Bank de New York pour discuter du commerce de détail et « si les événements récents justifient ou non de nouvelles mesures », a-t-elle déclaré à ABC. «Nous devons comprendre profondément ce qui s’est passé avant de passer à l’action, mais nous examinons certainement attentivement ces événements.»

Elle n’a pas précisé quelles actions potentielles pourraient être prises par les régulateurs pour réagir à la situation.

Beaucoup de Wall Street ont été stupéfaits la semaine dernière par les fortes girations des actions du détaillant de jeux vidéo GameStop, du fabricant de casques Koss Corp, de la chaîne de cinéma AMC Entertainment et d’autres actions et produits privilégiés sur le forum Wall Street Bets du site de médias sociaux Reddit.

Les traders avaient offert les actions à des sommets vertigineux dans le but de punir les vendeurs à découvert – qui profitent lorsque les actions chutent – forçant certains hedge funds à fermer leurs positions avec de lourdes pertes. Mais le soi-disant «Reddit Rally» s’est effondré plus tard, exposant de nombreux commerçants individuels à d’énormes pertes.

L’action GameStop a clôturé jeudi en baisse de 42% à 53,50 $, loin de son sommet de 483 $ il y a une semaine. AMC Entertainment a perdu environ les deux tiers de sa valeur après deux semaines de fluctuations sauvages.

Les régulateurs ont probablement discuté des forums en ligne où l’achat de masse des actions de ces deux sociétés a été discuté la semaine dernière, et du rôle toujours plus grand joué par les hedge funds sur les marchés financiers.

«Toute forme de distorsion du marché par les investisseurs acceptant de provoquer la distorsion va à l’encontre du fonctionnement fluide et transparent des marchés», a déclaré Andrea Cicione, responsable de la stratégie chez TS Lombard, ajoutant que cette activité n’avait pas été précédemment examinée par les régulateurs.

La SEC examine les publications sur les réseaux sociaux à la recherche de signes de fraude potentielle, a rapporté Bloomberg News.

0 Réponses à “GameStop : phénomène passager ou structurel”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol