Italie : encore un crise politique et retour de Draghi

Italie : encore un crise politique et retour de Draghi

 

D’une certaine manière,  la crise politique constitue l’environnement récurrent d’une Italie par ailleurs assez dynamique sur le plan économique et qui ne s’en sort pas si mal y compris en l’absence de gouvernement.

 

Cette fois la crise est imputable comme souvent à la difficulté à maintenir une majorité de gouvernement..Et Giuseppe Conte, qui a tenté un petit coup de force, a été contraint à la démission mardi dernier, près de deux semaines après le retrait de sa coalition de l’ex-chef du gouvernement Matteo Renzi et de son parti IV, indispensable pour avoir la majorité parlementaire.

Les deux piliers de sa coalition, le PD et le M5S, ont continué à le soutenir, mais sans IV il n’avait pas de majorité assurée au parlement.

Le bilan politique global n’est guère brillant depuis environ un an. En effet l’Italie a été le pays le plus affecté sur le plan sanitaire et la situation économique s’est dégradée davantage qu’ailleurs. La double crise a fait 88.000 morts et plombé le Produit intérieur brut de 8,9% en 2020, selon une estimation officielle publiée mardi.

Pour se redresser l’Italie compte beaucoup sur un énorme plan financier de relance financé en partie par les fonds européens. Si les fonds européens pourront effectivement aider l’Italie à se redresser par contre  il n’est pas certain qu’un nouvel endettement ( l’Italie détient déjà le record d’endettement européen) puisse être absorbé sans créer des déséquilibres non seulement en Italie mais peut-être aussi en Europe.

 

0 Réponses à “Italie : encore un crise politique et retour de Draghi”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol