Confinement : des indicateurs catastrophiques

Confinement : des indicateurs catastrophiques

 

Tous les indicateurs sont déjà dans le rouge et l’avenir n’est guère réjouissant avec en particulier la progression du virus britannique qu’on est d’ailleurs bien incapable d’évaluer de manière un peu précise. On parle d’un taux de présence du virus britannique de 10 % aujourd’hui qui pourraient rapidement passer à 20 % est davantage ensuite puisqu’il prendra le dessus sur le virus premier.

Nombre de contaminés : on a tout simplement doublé la moyenne journalière qui est passée à 20 000 au lieu de 10 000 précédemment. (Il faut rappeler que le président de la république avait fixé un objectif de 5000 contaminations pour alléger les mesures restrictives.

Taux d’incidence : une dérive aussi d’un indicateur qui rend compte plus exactement du taux de progression du virus en fonction de la population. Ainsi en moyenne on a dépassé la barre de 200 cas pour 100 000 habitants par jour alors que le seuil d’alerte et de 50

Nombre d’hospitalisés :

Plus de 26.000 personnes sont actuellement hospitalisées et la barre des 3.000 personnes en réanimation a été franchie lundi soir. L’inversion du solde se traduit par une augmentation du nombre de victimes quotidiennes du Covid-19. Alors que la tendance moyenne était à la baisse depuis fin novembre, elle repart très nettement depuis une semaine.

Conclusion tous les variants sont déjà au rouge  clignotant ils vont rapidement passer au rouge fixe voire au noir si des mesures nettement plus restrictives ne sont pas rapidement prises en même temps qu’un plan de vaccination autrement plus volontariste. Rappelons que la France a vacciné environ 1 million de personnes en janvier alors qu’il en faudrait 5 millions par mois.

0 Réponses à “Confinement : des indicateurs catastrophiques”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol