• Accueil
  • > santé
  • > Après Pfizer , Vaccin Astrazeneca : annonce une baisse des livraisons de 60 % !

Après Pfizer , Vaccin Astrazeneca : annonce une baisse des livraisons de 60 % !

Après Pfizer,  Vaccin Astrazeneca : annonce une baisse des livraisons de 60 % !

 

Des annonces en cascade de retards de livraison qui sont liées à une demande qui ne cesse d’augmenter face à la hausse exponentielle de l’épidémie mais aussi à des failles dans le processus de production. Une annonce assez dramatique dans la mesure où beaucoup d’espérances sont fondées sur le vaccin Astrazeneca  à la fois beaucoup moins cher et surtout plus facile d’utilisation car il n’exige pas des températures extrêmes pour sa conservation. Ces retards peuvent s’expliquer car la plupart des laboratoires en effet sous-traitent  une partie de leur production soit dans les pays développés et encore davantage dans les pays en voie de développement.

Astrazeneca a informé vendredi des responsables de l’Union européenne qu’il réduirait probablement ses livraisons de vaccin à l’UE d’environ 60% au premier trimestre, à 31 millions de doses, en raison de problèmes de production, a déclaré vendredi un haut responsable de l’UE.

Le groupe pharmaceutique devait livrer aux 27 pays membres de l’UE environ 80 millions de doses d’ici la fin mars, a précisé ce haut responsable impliqué dans les négociations.

AstraZeneca a également convenu de livrer plus de 80 millions de doses au deuxième trimestre, mais il n’était pas en mesure, vendredi, de confirmer ses objectifs de production pour la période d’avril à juin en raison de ces problèmes de production, a précisé ce responsable.

La Norvège, non membre de l’UE mais qui suit les décisions de l’union économique sur les autorisations, a fait part de sa « déception ». La principale autorité sanitaire du pays, FHI, s’attend désormais à recevoir seulement 200.000 doses du vaccin d’AstraZeneca pour le mois de février, contre 1,12 million de doses initialement attendues. Les retards annoncés la semaine dernière dans les livraisons du vaccin Pfizer-BioNtech ont déjà suscité le courroux des pays européens. « Nous pensons que Pfizer est actuellement en faute », a fustigé dans la Stampa samedi le dirigeant de la cellule de crise italienne pour la pandémie, Domenico Arcuri, confirmant que l’Italie avait l’intention d’attaquer le laboratoire américain en justice.

Cette baisse des livraisons est imputable à des problèmes de production dans une usine belge gérée par son partenaire Novasep

Novasep, le spécialiste français et européen de la production de vecteurs viraux, annonce avoir conclu un partenariat avec AstraZeneca pour produire son vaccin contre le Covid-19. Les opérations seront réalisées sur le site belge de Novasep, situé à Seneffe. Le CDMO français va dédier des zones de production et des ressources spécifiques à ce projet.  Le vaccin développé par AstraZeneca, en partenariat avec l’Université d’Oxford, repose sur un vecteur viral dont la production est une des spécialités de Novasep, une entreprise basée à Lyon (Rhône).

0 Réponses à “Après Pfizer , Vaccin Astrazeneca : annonce une baisse des livraisons de 60 % !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol