On attend quoi pour fermer les frontières ?

On attend quoi pour fermer les frontières ?

La Belgique exceptée, la plupart des pays tourne autour du pot pour réduire la mobilité internationale. Ici ou là, on exige des certificats de tests qui ne sont guère pertinents tellement il est facile de s’en procurer même sans contrôle réel. La mesure véritablement efficace serait la fermeture des frontières pendant une période donnée sauf pour des déplacements vraiment essentiels. Au lieu de cela au nom de la liberté de circulation le virus se promène avec les voyageurs et traverse tranquillement les frontières.

Le contrôle aux frontières?«C’est ridicule», estimées en avril 2017 le candidat Macron, avec ironie: «On va mettre un planton à chaque mètre carré de la frontière que nous avons avec tous les pays membres de l’Union européenne?» En moins de quatre ans, le président s’est résolu à changer de discours, bousculé par deux événements successifs. Un changement toutefois partiel puisqu’on se contente de vérifier si les passagers ont été testés. La présence de certificats de tests va être maintenant généralisée au plan européen.

 

Mais cela ne remettra pas en cause les principes de mobilité entre les pays de l’union européenne. Or on sait bien que certains pays européens sont particulièrement laxistes en matière de respect des règles.

0 Réponses à “On attend quoi pour fermer les frontières ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol