Conseil de défense : le cabinet noir

Conseil de défense : le cabinet noir

Le onseil de défense constitue une sorte de cabinet noir qui permet de s’affranchir de la plupart des institutions représentatives y compris du parlement. Bref ,c’est la guerre et on ne parle pas en public des choses de la guerre ! Seul le chef décide quitte  d’ailleurs à se contredire assez souvent mais la contradiction est abolie et les institutions républicaines mises entre parenthèses. Pas étonnant que faute de débats ,on additionne ordre et contre ordre y compris du chef de guerre qu’est Macron. Un chef de guerre qui par ailleurs n’a jamais fait son service militaire ! La seule guerre qu’il ait  connu et celle des salons parisiens de la haute finance pour gagner la bataille de l’investiture aux présidentielles.

Thierry Mandon, ex-secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification dans le gouvernement Valls I tente d’expliquer le retard de l’État et les raisons de ses manquements.

« La capacité d’anticiper, de prévoir. On n’est pas les seuls à avoir eu des difficultés à le faire mais qu’il s’agisse de l’interprétation des signaux faibles, qu’il s’agisse de la question des vaccins et de la nécessité de vacciner, on a eu des difficultés d’anticipation », commence-t-il.

« Puis il y a la difficulté logistique à produire une politique publique. Cela se joue sur une difficulté de la machine publique par rapport à ce qui est nouveau. C’est un problème de culture profonde de l’État. Cette crise révèle les difficultés profondes de l’État. Par exemple, on est fasciné par le contrôle. On a une faiblesse à appréhender la mise en œuvre concrète des réformes. On sait penser ce qu’on a l’habitude de penser mais on a du mal à faire« , estime l’actuel directeur de la Cité du design de Saint-Etienne.

« Le problème c’est qu’en France la décision est magique. Regardez cette histoire de « conseils de défense ». On a l’impression que c’est l’élection du pape et qu’on attend la fumée blanche pour savoir qui va être élu. Tout est dans cette métaphore-là, dans ce dessin-là, il y a toute la problématique française. Ce qui est grave c’est de s’entêter dans une piste et de devoir faire un virage à 180 degrés après, c’est comme ça qu’on détruit la confiance », analyse Thierry Mandon.

0 Réponses à “Conseil de défense : le cabinet noir”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol