• Accueil
  • > santé
  • > Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?

Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?

Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?

 D’après une étude publiée dans Science les contaminés pourraient bénéficier d’une immunité de huit mois.

Les auteurs de l’étude ont recruté 188 personnes âgées de 19 à 81 ans ayant eu le Covid-19. La plupart avait eu des symptômes bénins (2% étaient asymptomatiques, 90% ont eu des symptômes peu graves) tandis que 7% des personnes ont dû être hospitalisées. Parmi ces personnes, les scientifiques ont cherché à savoir leur niveau d’anticorps, de lymphocytes B, de lymphocytes T CD8 et de lymphocyte T CD4 au cours des mois suivant leur infection.

Mais que signifie ces termes?  »Quand on est infecté, la première ligne de défense de notre organisme est constituée par la réponse immunitaire innée, immédiate. (…) Cette première réponse laisse le temps à notre corps de mettre en place une seconde ligne de défense, qui va reconnaître spécifiquement l’envahisseur : la réponse immunitaire adaptative. En gros, celle-ci repose sur d’autres cellules immunitaires, les lymphocytes, qui sont globalement de trois types : les lymphocytes T CD8, qui détruisent directement les cellules infectées (on parle de réponse cellulaire), les lymphocytes B, qui produisent des anticorps (on parle de réponse humorale) et les lymphocyte T CD4, qui vont aider les autres lymphocytes à réagir », explicite Samira Fafi-Kremer, cheffe de service du laboratoire de virologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg dans The Conversation.

 

Comme le résume sur Twitter le professeur Shane Crotty, l’un des auteurs de l’étude, le « système immunitaire peut se souvenir du virus et le combattre de différentes manières. » Or, les données collectées par les chercheurs montrent que le « système immunitaire du corps se souvient du nouveau coronavirus pendant au moins 8 mois après l’infection, et c’est également le cas de multiples branches du système immunitaire (lymphocytes B, lymphocytes T CD8, de lymphocyte T CD4 notamment) ».

Plus récemment, une étude britanniques (non relue par des pairs) sur plus de 12.000 soignants a montré que les personnes atteintes par le Covid-19 sont très peu susceptibles de contracter de nouveau la maladie pendant au moins 6 mois. Au total, 1.246 soignants étaient positifs aux anticorps mais aucun n’a développé de nouvelle infection au Covid-19 accompagnée de symptômes. Parmi les personnes ayant été testées négativement aux anticorps, 89 ont eu des symptômes.

Trois soignants avec des anticorps ont toutefois été testés positifs au Covid-19 mais il étaient tous asymptomatiques. A titre de comparaison, 76 employés sans anticorps ont été testés positifs avec un test PCR tout en étant asymptomatiques.

 

Ces données laissent aussi entendre que le vaccin pourrait garantir une efficacité durable et qu’il ne sera pas forcément utile de se faire vacciner tous les ans pour garder l’épidémie sous contrôle. Il faudra toutefois encore plusieurs mois de recul et d’autres études pour en être sûr.

0 Réponses à “Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol