Bourses : première nette baisse à Wall Street et yo-yo à attendre pendant six mois

Bourses : première nette baisse à Wall Street et yo-yo à attendre pendant six mois

 

La bourse de New York qui s’était félicitée de ses gains  en 2020 renoue avec la baisse. Normalement les bourses européennes devraient suivre cette tendance aujourd’hui. En fait il faut s’attendre à des mouvements de yo-yo réguliers au cours du premier semestre où vont  se mêler les espérances d’un retour à la croissance avec les annonces financières décevantes tant pour les entreprises que pour les états.

L’indice Dow Jones, qui a en outre souffert du net repli de Boeing, a cédé 382,59 points (-1,25%) à 30.223,89 après un record à 30.674,28. Le S&P-500, plus large, a perdu 55,42 points, soit 1,48%, à 3.700,65. Il a touché dans les premiers échanges un pic historique à 3.769,99.Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 189,84 points (-1,47%) à 12.698,45 points.

Il s’agit de la plus forte baisse en pourcentage depuis le 28 octobre pour le Dow et le S&P et depuis le 9 décembre pour le Nasdaq. Wall Street avait pourtant ouvert en hausse, dans le prolongement d’une fin d’année 2020 portée par les espoirs de voir les campagnes de vaccination contre le coronavirus favoriser la reprise économique et la croissance des bénéfices des sociétés cotées.

En France la Bourse de paris consolidait sa progression de +1,79% pour atteindre 5 .642,32 points (avec un gain de 90,91 points).

Mais jeudi dernier, la cote parisienne avait perdu 0,86%, clôturant l’année 2020 sur un recul de 7,14%.

 

0 Réponses à “Bourses : première nette baisse à Wall Street et yo-yo à attendre pendant six mois”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol