Macron : une énigme ou un grand vide ?

Macron  : une énigme ou un  grand vide ?

 

Beaucoup s’interrogent à propos de la philosophie et de l’idéologie de macron qui parle un peu de tout et de rien et qui souvent par opportunisme dit tout mais aussi son contraire.

« Plus il parle, et moins on l’entend. Plus il s’explique, et moins on le comprend. Plus le temps passe, et moins on y voit clair. «Le mystère s’épaissit», comme on dit dans les polars.Il y a décidément un mystère Macron. Ou mieux peut-être une énigme au grand jour, comme dans la célèbre Lettre volée d’Edgar Poe. La preuve: à peine avait-on pris connaissance dans L’Express de l’un de ces entretiens fluviatiles dont il nous régale désormais à cadence accélérée, que deux observateurs perspicaces nous faisaient part de leur appréciation. Pour Michel Wieviorka, le sociologue, pas de doute, nous avons désormais affaire à un «populisme en voie de décomposition» mâtiné de tendances nationalistes et autoritaires. « Pense Jacques Julliard.

En réalité. Il est vain  essayer de trouver une ligne directrice chez macron dont l’accès au pouvoir et son maintien constitue le seul objectif. Macron pratique l’opportunisme comme Monsieur Jourdain pratiquait la prose.

 

« Par ma foi ! il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m’avoir appris cela. » Disait Monsieur Jourdain.

Macron, lui, pratique l’immobilisme de l’action en même temps que la pensée  dite complexe mais en réalité surtout verbeuse et confuse. Une sorte d’ersatz de pensée scientifique et philosophique qui est ce que McDo est à la gastronomie. Bref un discours de représentant de commerce à coloration scientiste.

Bien entendu Macron sert les intérêts de ceux qui l’ont poussé au pouvoir notamment les financiers et les chefs de grandes entreprises. Mais il le fait bien maladroitement en plombant la richesse nationale. Notons que la France connaîtra en 2020 l’une des plus grandes dépressions mondiales avec un recul de l’ordre de 10 % du PIB.

Quelques journalistes complaisants( normal les plus grands médias appartiennent tous à des financiers et à des chefs de très grandes entreprises) pour trouver des vertus intellectuelles à ses interviews fleuves de Macron dont  l’intérêt ne résiste pas plus de quelques jours à une analyse un peu approfondie.

Témoin par exemple, cette affirmation du privilège blanc qui met dans le même panier toutes les origines étrangères qui seraient victimes de la même discrimination  ; le tout évidemment pour faire un clin d’œil aux banlieues. Or on se demande ce qu’il qui peut y avoir de commun entre par exemple la communauté d’origine chinoise et la communauté d’origine maghrébine.

Pas étonnant que Macron ait  échouée à normale Sup précisément en raison de sa faiblesse en lettres. Par contre, il a réussi l’ENA, l’école du bavardage sophiste.

0 Réponses à “Macron : une énigme ou un grand vide ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol