« Vers unne société de surveillance ? »

« Vers une société de surveillance ? »

 

 

Félix Tréguer, chercheur au CNRS et fondateur de la Quadrature du Net (association de défense des droits et libertés des citoyens sur le Web) met en garde dans la Tribune contre le « solutionnisme technologique » et ses dégâts sur le contrat social. Un avertissement qui est à prendre en considération mais qui devrait nettement mieux prendre en compte la problématique du terrorisme, de l’islamisme et de la délinquance.

 

-Des technologies de surveillance ont été déployées, notamment en France, pour suivre la propagation du coronavirus. Des États ont même étendu des moyens juridiques réservés à la lutte antiterroriste pour légaliser certains dispositifs, comme la géolocalisation des smartphones. Pourquoi existe-il cette tentation politique du recours à la technologie en temps de crise ?

FÉLIX TREGUER, chercheur au CNRS et fondateur de la Quadrature du Net - Les crises amplifient toujours des biais civilisationnels préexistants. Or, l’informatisation de nos sociétés est un phénomène majeur depuis plus d’un demi-siècle, notamment pour répondre à des problématiques sociales. Elle a transformé les processus bureaucratiques et donc, la gestion des crises sanitaires.(Lire la suite dans la tribune).

Il est clair qu’il n’est pas facile dans les démocraties de trouver l’équilibre entre liberté et sécurité. Force cependant est de constater la montée croissante de l’insécurité concrète aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural du fait de la crise économique mais plus généralement de la crise sociétale.

0 Réponses à “« Vers unne société de surveillance ? »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol