Brexit: Londres veut encore des concessions

Brexit: Londres veut encore des concessions

Grâce notamment au soutien discret de l’Allemagne, un accord semblerait se dessiner sur les questions de concurrence. Des dispositions cependant sur lesquels la France en particulier n’est pas d’accord. À cela s’ajoute le différend sur la pêche. En cas d’accord, le problème cependant est de savoir s’il sera respecté par le Royaume-Uni. La crainte en effet est que la Grande-Bretagne devienne une sorte de Singapour sur Tamise. C’est-à-dire la porte d’entrée du commerce international pour l’ensemble de l’union économique

Le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock a réitéré les exigences de Londres

“Nous voulons que ces discussions trouvent une issue positive. Bien sûre que je souhaite un accord, je pense que tout le monde veut trouver un accord. Malheureusement, l’Union européenne a fait des demandes qui ne sont pas raisonnables. (…) Elle ne respecte pas les résultats du référendum”, a dit Matt Hancock sur Sky News.

“Je suis sûr qu’un accord peut être trouvé, mais il faut nécessairement que l’Union européenne fasse des concessions.”

A moins de deux semaines de la date butoir du 31 décembre pour trouver un accord, chacun des deux camps appelle l’autre pour agir afin d’avancer vers un accord après neuf mois de négociations.

0 Réponses à “Brexit: Londres veut encore des concessions”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol