Coronavirus : L’impact économique sous-estimé

Coronavirus : L’impact économique sous-estimé

Comme d’autres responsables nationaux, le ministre de l’économie répand un discours optimiste en minimisant complètement l’effet de la crise sur la croissance. Il déclare notamment «la France n’y perdra pas beaucoup». «Notre évaluation, c’est que l’impact du Brexit sur l’économie française sera de 0,1 point de notre richesse nationale en 2021», a poursuivi le ministre de l’Économie sur Franceinfo, cette semaine. «C’est 0,1 point de trop mais ce n’est pas grand-chose au regard de ce que cela va coûter aux Britanniques, et surtout, nous saurons faire face.» (Référence sans doute au très discutable patrimoine français!)

 

Il s’agit d’une contrevérité évidente puisque la perte de croissance sera autour de 9 % pour le PIB en 2020 et qu’il n’y aura qu’un petit rattrapage de 4 à 5 % de la croissance en 2021. Il faudra attendre 2023 pour retrouver le niveau de 2019. En outre,  le bilan ne peut se limiter à une évaluation de perte de la richesse nationale. Il faudra prendre en compte aussi le nombre de faillites, l’augmentation du chômage et la croissance de la pauvreté. Bien entendu,  il faudra aussi prévoir les conditions d’amortissement des 500 milliards supplémentaires d’endettement qui ont été nécessaires en 2020 pour soutenir les ménages et les entreprises. L’endettement est en effet passé de 100 % en 2019 à 120 % du PIB  en 2020.

 

 

0 Réponses à “Coronavirus : L’impact économique sous-estimé”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol