« Vers une société de surveillance généralisée » ?

« Vers  une société de surveillance généralisée » ?

L’adoption de trois décrets élargissant les possibilités de fichage, ainsi que certains articles de la proposition de loi « sécurité globale », permettant la transmission de captation d’images en temps réel et l’utilisation des drones, témoignent d’une dérive sécuritaire, s’inquiète l’avocate Zoé Vilain dans une tribune au « Monde ».

 

Ces dernières années ont été rythmées par des attentats, certaines manifestations dérivant dans la violence et par une crise sanitaire inédite. Face à ces événements, les gouvernements ont pris de nombreuses dispositions restrictives de nos droits et libertés : état d’urgence, puis mesures instaurées dans notre droit commun, état d’urgence sanitaire, décrets de confinement et de couvre-feu. Ces restrictions ont été présentées comme une réponse proportionnée et nécessaire pour nous protéger face à des situations inédites. En l’espace d’un mois, le gouvernement a accéléré à la fois l’adoption et la proposition de nouvelles dispositions de surveillance, non prévues au programme soumis aux électeurs et qui montrent la grave dérive sécuritaire et antidémocratique dans laquelle s’engagent nos élus.

Parallèlement aux débats sur la proposition de loi « sécurité globale » et dans un silence assourdissant, le gouvernement a fait paraître au Journal officiel, le 2 décembre, des décrets permettant d’élargir trois fichiers distincts : le fichier de prévention des atteintes à la sécurité publique, utilisé par la police et la gendarmerie, le fichier de gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique, géré par la gendarmerie, et le fichier des enquêtes administratives liées à la sécurité publique, utilisé par l’administration.

0 Réponses à “« Vers une société de surveillance généralisée » ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol