Les banques face à une montagne d’actifs pourris

Les banques face à une montagne d’actifs pourris

 

 

 

La commission européenne est consciente que les banques vont se retrouver face à une montagne d’actifs pourris appelés pudiquement les prêts non performants (PNP); ce sont des prêts pour lesquels il y a un retard de remboursement ou qui sont peu susceptibles d’être remboursés par exemple car l’emprunteur est confronté à des difficultés financières.

Selon la Commission européenne, une augmentation du volume de ces créances douteuses est attendue dans l’ensemble de l’UE, sans que l’on sache « dans quels délais ni dans quelles proportions », ce qui pourrait entraîner une détérioration de « la capacité » des banques « à prêter ».

Bruxelles suggère aussi de « soutenir au niveau de l’UE la création de sociétés nationales de gestion de portefeuille (SGP) » pour venir en aide aux banques en difficulté en leur permettant d’éliminer les PNP de leur bilan. Notons cependant que la même problématique se pose pour les Etats mêmes si ces dernier ne peuvent théoriquement faire faillite.

Autre piste avancée: une réforme de la législation de l’UE en matière d’insolvabilité et de recouvrement des créances des entreprises, pour aider à faire converger les différents cadres existant dans l’UE.

Le plan de la Commission s’appuie sur un ensemble de mesures déjà mises en place en 2017. À la fin du deuxième trimestre de 2020, le ratio de prêts non performants pour l’ensemble des banques de l’UE s’est établi à 2,8%.

0 Réponses à “Les banques face à une montagne d’actifs pourris”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol