« Une assurance pandémie par capitalisation » ?

« Une assurance pandémie par capitalisation » ?

L’économiste Pierre Picard, Professeur et membre du haut-collège à l’Ecole polytechnique  préconise, dans une tribune au « Monde », la création d’une assurance pandémie par capitalisation, pour couvrir les risques des entreprises.

Tribune.

 

Les assureurs français l’ont dit avec force et clarté : en 2021, les contrats pertes d’exploitation des entreprises ne couvriront pas le risque de pandémie du Covid-19. La raison en est simple : ces contrats fonctionnent en mutualisation et cela ne permet pas d’assurer un risque systémique où, quand un assuré est victime d’une perte, tous les autres le sont aussi.

La nature ayant horreur du vide, la Fédération française de l’assurance (FFA) a proposé un système appelé Catex, pour « catastrophes exceptionnelles ». Les modalités de couverture sont en discussion, mais, et c’est le plus important à ce stade, les assureurs se sont engagés sur une contribution à l’indemnisation des entreprises de 2 milliards d’euros, mutualisés au sein d’un pool géré par la Caisse centrale de réassurance (CCR).

L’Etat n’a pas attendu un tel dispositif pour aider les entreprises dans le besoin, et il le fait déjà de multiples manières. Le risque de pandémie est-il en fait inassurable ? Non, car l’assurance repose sur deux piliers : la mutualisation et la capitalisation. Pour faire véritablement bouger les lignes, c’est la muraille de Chine qui sépare l’assurance dommage gérée en mutualisation et l’assurance-vie en capitalisation qu’il faudrait aujourd’hui abattre.

0 Réponses à “« Une assurance pandémie par capitalisation » ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol