Déconfinement le 15 décembre : peu probable

Déconfinement le 15 décembre : peu probable

 

 

Il  y a deux raisons qui laissent penser qu’un déconfinement le 15 décembre est assez peu probable. D’une part en France,  on constate une certaine stagnation du nombre d’infections autour de 11 000 en moyenne par jour alors que le président de la république avait retenu le chiffre de 5000 pour desserrer l’étreinte des contraintes. Il y a aussi surtout une très nette aggravation de la situation sanitaire dans les pays voisins de la France, en Allemagne surtout, en Suisse, en Espagne. En Allemagne, on envisage même des mesures de  reconfinement.

Maintenant la préoccupation semble être de se préparer à faire face à une troisième vague que pourrait d’ailleurs favoriser le laxisme des comportements pendant les fêtes.

Selon des professionnels de santé, l’objectif de 5.000 cas par jour fixé par Emmanuel Macron pour lever le confinement en France mardi prochain, à l’approche des fêtes de fin d’année, paraît difficile voire impossible à atteindre.

L’actuelle stagnation du nombre de cas autour de 10.000 contaminations par jour “n’est pas une bonne nouvelle”, a dit à Reuters une source gouvernementale.

“Elle doit être scrutée de près pour savoir si cela signifie un rebond ou un plateau, et en fonction de cela on adaptera les prises de décisions”, a-t-elle ajouté.

“On doit être transparents (…) Le but recherché est d’assurer que l’on passe Noël et les fêtes dans les conditions sanitaires les plus favorables possibles”, a-t-elle encore expliqué.

Une autre source gouvernementale prône “un discours de vigilance” et fait un lien entre l’allègement du confinement qui a conduit à la réouverture, fin novembre, des commerces dits non essentiels alors que les Français ont désormais le droit de se déplacer dans un rayon de 20 km autour de leur domicile.

“Il y avait beaucoup de monde dans les rues ce week-end”, a-t-elle constaté. “Il faut qu’on évite un relâchement généralisé”.

Pour Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, interrogé sur LCI, l’objectif de 5.000 contaminations par jour “ne sera pas atteignable parce que la courbe, effectivement, arrête de descendre”.

Selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires, la moyenne quotidienne des contaminations était de 10.650 cas par jour la semaine dernière (du 30 novembre au 6 décembre), contre 11.180 la semaine précédente. Lors de la deuxième semaine de novembre (9/11-15/11), présenté par l’exécutif comme le pic de la deuxième vague, ce nombre s’élevait à 27.800.

Selon Eric Caumes, cette stabilisation du nombre de contaminations s’explique probablement par un relâchement des mesures barrières dans la sphère privée, peut-être aussi dans les entreprises. Il y a aussi cité les établissements scolaires, qui restent ouverts alors qu’ils étaient fermés à l’époque du couvre-feu en raison des vacances de la Toussaint.

0 Réponses à “Déconfinement le 15 décembre : peu probable”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol