EDF: La grève assez suivie

EDF: La grève assez suivie

Une grève finalement assez suivie pour protester contre le projet de réorganisation appelée Hercule. Ce projet prévoit notamment de séparer les activités de production et de distribution de l’électricité. D’une façon plus globale, le gouvernement envisagerait une plus grande libéralisation de la distribution qui pourrait aussi passer par une forme de privatisation de la distribution actuellement assurée par EDF.

Le problème de fond d’après des syndicats, c’est que la réforme ferait porter le déficit structurel par l’entité de production tandis que la distribution ne supporterait que des coûts marginaux un peu comme dans l’activité de téléphonie avec cependant une différence de taille pour l’instant c’est que Orange normalement chargé de l’entretien du réseau ne le fait pratiquement pas ! D’une certaine manière, il s’agirait d’externaliser les profits sur des sociétés privées et d’ internaliser les coûts sur la branche de production.

Ceci étant,  EDF n’est pas exempt de tout reproche loin s’en faut car sa gestion est relativement laxiste y compris en matière de production. L’affaire de Flamanville notamment caractérise une certaine perte de compétence et d’efficacité. Le mastodonte a un sérieux besoin de revoir sa politique de management et de gestion.

Le taux de grévistes s’est établi à 31,6% sur l’effectif total d’EDF contre 29,7% lors d’un précédent mouvement lié au même sujet en octobre 2019, selon les chiffres communiqués en fin de journée par le groupe. Un chiffre évidemment contesté car l’effectif global n’est jamais en service. Le taux de grévistes devrait être calculé par rapport aux agents qui devraient être réellement services jours de grève.

La CGT a de son côté évoqué 30 à 70% de grévistes en fonction des unités avec, à 16h, “près de 13.000 MW cumulés de production électrique mise à l’arrêt et entre les mains des grévistes, répartis sur une cinquantaine de sites de production”.

Les fédérations Mines-Énergies CGT, CFE-CGC Énergies, FCE-CFDT et FO Énergie et Mines avaient appelé les salariés à la grève pour réaffirmer leur opposition au projet de réorganisation d’EDF, Hercule,

0 Réponses à “EDF: La grève assez suivie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol