Commerce : baisse générale

Commerce : baisse générale

 

Une information récente fait état d’un écroulement du commerce spécialisé jusqu’à 80 %. Nombreux de ces commerces font partie des activités considérées comme non essentiels et donc condamnés à tirer le rideau. Le problème c’est que cette baisse n’affecte pas seulement les commerces spécialisés mais l’ensemble de l’activité du secteur cela vaut pour les petits commerces y compris pour les très grands. Pas étonnant globalement la consommation des ménages s’est écroulée passant de 303 milliards au quatrième trimestre 2019 à 286 au premier trimestre 2020,252 au deuxième et 296 au troisième. Le quatrième sera aussi très mauvais.

«La situation est à ce jour particulièrement préoccupante pour le secteur», avec «60.000 magasins représentés par l’Alliance du commerce et le Procos» fermés «et au moins 290.000 collaborateurs» en chômage partiel, ont affirmé dans un communiqué ces deux entités revendiquant rassembler «80.000 magasins de commerces spécialisés».

Dans le détail, les enseignes de l’équipement de la personne ont réalisé 2% de leur chiffre d’affaires 2019 entre le 1er et le 15 novembre, selon les chiffres de Procos et de l’Alliance du Commerce. L’activité réalisée est de 11% pour l’équipement de la maison, 21% pour le secteur de la beauté, et seulement 54% pour les commerces alimentaires, qui ne sont pourtant pas frappés de fermeture administrative, selon la même source.

Arguant que les enseignes «restent fragiles» même en cas de réouverture dès le 27 novembre, ils plaident en outre pour «la mise en place d’aides adaptées aux PME, ETI et grandes enseignes», notamment «un dispositif de subvention des pertes d’exploitation» ou «un dispositif de financement des stocks garanti par l’État».

0 Réponses à “Commerce : baisse générale”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol