Croissance France : révision à la baisse seulement 6% pour 2021

Croissance France : révision à la baisse seulement 6% pour 2021

 

Le gouvernement n’a pas fait un gros travail d’étude prospective en ramenant sa prévision de croissance pour 2021 de 10 % à 6 %. En effet, la plupart des institutions internationales ont prédit une hausse de croissance en 2021 de l’ordre de 5 %. Le gouvernement ne fait donc que s’aligner.

D’après le ministre de l’économie, cette nouvelle prévision a-t-il ajouté, est “sincère, prudente et responsable”, ce qui suppose qu’avant elle n’était guère pertinente car il y a un écart entre 10 et 6%.

En réalité ce nouveau chiffre à la baisse de la croissance déséquilibre le budget .  Pourtant, le ministre n’envisage pas pour l’instant de revoir les prévisions budgétaires de 2021 pas davantage que les prévisions d’endettement. Une curieuse conception de la gestion. Finalement les parlementaires ont voté pour un budget de 2021 bidon .

Pour justifier le recul de ses prévisions,  le ministre de l’économie a évoqué la fermeture des bars et des restaurants ou encore des clubs de sport. Une mauvaise explication car il est vraisemblable que les bars et les restaurants seront ouverts en 2021. Quant aux clubs  de sport,  ils pèsent peu dans le produit intérieur brut. “Nous allons regarder avec l’ensemble de ces secteurs comment est-ce que nous pouvons transformer encore le Fonds de solidarité”, a-t-il poursuivi, évoquant une possible “prise en charge des pertes d’exploitation avec un pourcentage qui reste à déterminer”. De toute manière une prise en charge tout à fait anecdotique qui n’est pas du tout à la hauteur des pertes.

“Je ne suis pas en mesure aujourd’hui de dire quel est l’abondement nécessaire pour le Fonds de solidarité pour 2021”, a ajouté le ministre, d’où l’impossibilité d’affiner les prévisions de déficit et de dettes.

Le projet de loi de finances pour l’année prochaine prévoit pour l’heure un déficit budgétaire de 6,7% et une dette publique portée à 116,2% du PIB. Ces chiffres seront “évidemment” revus, mais en décembre uniquement, a précisé le ministre. Pourquoi pas aussi à la saint-glinglin ? De toute manière, il faudra compter sans doute au cours de l’année 2021 sur plusieurs révisions budgétaires. Conclusion les informations du ministre de l’économie n’apportent pas grand-chose, surtout du flou.

0 Réponses à “Croissance France : révision à la baisse seulement 6% pour 2021”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol