Accord de libre-échange panasiatique avec la Chine

Accord de libre-échange panasiatique avec la Chine

C et accord a pour objet de  créer une gigantesque zone de libre-échange entre les 10 États de l’Asean :Indonésie, Thaïlande, Singapour, Malaisie, Philippines, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos et Brunei – et la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Il vise évidemment à favoriser les développements économiques réciproques mais ne prend pas en compte les questions environnementales et la protection des travailleurs. Du coup, la Chine pourrait bien être à cet accord un panasiatique ce que l’Allemagne est à l’union européenne : une organisation pour favoriser ses propres exportations.

Les membres du RCEP représentent 30% du PIB mondial. La signature de cet accord intervient dans un contexte de forte crise économique en raison de l’épidémie de Covid-19 pour les dix membres de l’Association des nations du sud-est asiatique (ASEAN).

Ce pacte commercial est également largement considéré comme le moyen pour la Chine d’étendre son influence dans la région et d’en déterminer les règles, après des années de passivité de la part des États-Unis pendant la présidence de Donald Trump.

 

0 Réponses à “Accord de libre-échange panasiatique avec la Chine”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol