Prévisions emploi 2021 : en baisse

Prévisions emploi 2021 : en baisse

Les derniers chiffres du chômage acte une augmentation de près de 700 000 pour le troisième trimestre et  rappellent à la réalité. En effet les statistiques du trimestre précédent avaient été déformées par le chômage partiel. Un chômage partiel encore de 500 000 actifs.

Sans ce dispositif la France atteindrait un record jamais atteint de 11 % de chômeurs au lieu de 9 % officiels. En clair il faut s’attendre un nombre de chômeurs nettement plus importants que prévu en 2021 .

Dans une étude d’impact du plan de relance à venir, l’Ifrap évalue l’effet du plan de relance à environ 100 000 emplois en 2021 et 130 000 en 2022, contre 240 000 pour le gouvernement. L’argent étant majoritairement investi en 2021 et 2022, l’effet sur l’emploi baisserait dès 2023.

Le « trou d’air » de la fin du plan de relance (-0,4 point sur le PIB) devrait entraîner la destruction de 50 000 emplois cette année-là, estime l’Ifrap. « Il ne demeure alors qu’un écart de 1,1 % du PIB par rapport à son niveau du scénario de référence et un supplément de 70 000 emplois par rapport au scénario de référence hors plan de relance », assure le rapport. C’est peu.

0 Réponses à “Prévisions emploi 2021 : en baisse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol