Apologie du terrorisme : hausse exponentielle

Apologie du terrorisme : hausse exponentielle

on assiste à une sorte de déferlement concernant l’apologie du terrorisme et la justice a du ouvrir près de 200 enquêtes au cours de la dernière semaine d’octobre pour apologie du terrorisme, menaces de mort, injures ou provocations à la haine en lien avec la décapitation de Samuel Paty le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

La Chancellerie, qui confirme ce chiffre avancé par France Info, précise qu’il est «à appréhender avec prudence, dans la mesure où il n’y a pas de point de comparaison nationale» et n’a pas souhaité actualiser ce bilan.

«Ça explose! On a beaucoup de menaces qui visent des personnalités publiques, le Président de la République, le Premier ministre, plusieurs ministres, des députés, des enseignants», détaille une source judiciaire, qui y recense beaucoup d’allusions plus ou moins directes «à des menaces de décapitation».

On a par ailleurs constaté 400 vœux de violation de l’hommage national à Samuel Paty dans les écoles dont seulement une dizaine feront l’objet de poursuites judiciaires. Pour l’instant seul deux adultes ont été condamné à de la prison ferme pour apologie de terrorisme en glorifiant l’assassinat de Samuel Paty

0 Réponses à “Apologie du terrorisme : hausse exponentielle”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol