Le coût de la crise sanitaire

Le coût de la crise sanitaire

Il est difficile d’évaluer de manière précise le coût de la crise sanitaire en raison notamment du soutien  d’Etat sou forme de prêts normalement remboursables et qui ne le seront  pas en réalité. On a aussi sous-estimé un certain nombre de dépenses surtout celle qui vont nous conduire jusqu’à la fin d’année avec un reconfinement coûteux qui a ajouté 20 milliards aux dépenses déjà prévues.

Au total cette crise pourrait bien avoir engendré un trou de près de 200 milliards. Il y a les 100 milliards de pertes de rentrées fiscales du fait du ralentissement économique et donc des ressources d’impôts.

Parallèlement il y a environ 100 milliards de dépenses dont une dizaine dans le secteur financier même si la facture est loin d’être encore terminée. Le poste le plus important concerne la prise en charge du chômage partiel dont le coût devrait approcher les 35 milliards. Il faut ajouter un fond de solidarité pour les petites entreprises de l’ordre de 20 milliards et les dispenses exceptionnelles de cotisations sociales les secteurs les plus fragilisés, encore une dizaine de milliards.

On devra prendre en compte les aides apportées aux grands entreprises particulièrement touchées comme Air France, Renault et bien d’autres. Le soutien aux indépendants et d’autres lignes de dépenses encore mal appréciées. Il est particulièrement difficile d’évaluer le coût du soutien de l’État des prêts consentis aux entreprises par les banques. Normalement l’État s’était engagé à garantir jusqu’à milliards, 140 milliards ont effectivement été accordés par les banques.

Mais on connaît pas le montant évidemment des prêts qui ne seront pas remboursés par des entreprises suites aux faillites.

0 Réponses à “Le coût de la crise sanitaire”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol