Caricatures: la trouille de Trudeau

Caricatures: la trouille de Trudeau

 

Comme nombre de responsables politiques qui se barricadent dans de prudentes positions vis-à-vis du TERRORISME, le premier ministre canadien n’a pas fait preuve d’un grand courage en se mettant du côté de ceux QUI CONDAMNENT LES CARICATURES.  Une manière sans doute de protéger son pays mais qui ne grandit pas la démocratie et les valeurs universelles. Notons que même en France certains commencent à lâcher la bride comme ces deux intellectuels catholique ( ANCIENS RESPONSABLES DE LA REVUE ESPRIT) auteurs d’une tribune dans le monde qui ,eux aussi, rejoignent le monde des frileux alors qu’on se situe clairement dans une guerre de civilisation.

Le Premier ministre canadien, interrogé vendredi sur la liberté de critiquer le prophète Mahomet comme l’a fait Charlie Hebdo, avait estimé que la liberté d’expression n’était «pas sans limite», et ne devait pas «blesser de façon arbitraire et inutile» certains groupes ou communautés. Tout en condamnant les récents attentats terroristes en France, Justin Trudeau prenait ainsi ses distances avec la position du président français, qui a fermement défendu le droit à la caricature au nom de la liberté d’expression. Les prises de position de Justin Trudeau, chantre du multiculturalisme et du respect des minorités, ont également été dénoncées par plusieurs députés d’opposition lors d’un débat sur la liberté d’expression à la Chambre des communes. «La formation politique que je représente se dissocie sans équivoque (…) du grave manque de courage exprimé par le Premier ministre du Canada quant à l’étendue de la liberté d’expression», a lancé le chef du Bloc Québécois (Indépendantistes), Yves-François Blanchet.

0 Réponses à “Caricatures: la trouille de Trudeau”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol